Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Les prochaines élections en Équateur : divisions et incertitudes

No 06-32. Octobre 2006, 3 octobre 2006

Le 15 octobre prochain, les citoyens équatoriens éliront leur nouveau président, ainsi que les cent députés du Congrès national. D’après les sondages, les deux principaux candidats en lice sont Rafael Correa du parti Gauche l’Alliance Pays (Alianza País, AP) qui récolte 33% des intentions de vote et León Roldós, avec 22% des intentions de vote, candidat de l’alliance Gauche Démocratique (alianza Izquierda Democrática, ID) qui a formé une coalition électorale avec d’anciens membres du parti Réseau éthique et démocratique (Red Etica y Democracia, RED) . Les résultats de ces élections sont d’autant plus imprévisibles que les institutions de la République équatorienne sont victimes d’un sérieux discrédit depuis la fin des années 1990, comme en font foi les nombreux mouvements de protestation populaire qui émaillent l’actualité politique du pays depuis lors. La présente chronique se propose d’effectuer un retour en arrière sur la conjoncture des dix dernières années afin de mettre en lumière quelques unes des causes susceptibles d’expliquer la volatilité de l’opinion publique. (...)

[Suite dans le pdf]

Écrit par

D'autres publications

Monographies | Ouvrages collectifs | Ouvrage collectif

Enjeux et défis du développement international : acteurs et champs d’action

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH)

Sous la direction de Pierre Beaudet, Dominique Caouette, Paul Haslam et Abdelhamid Benhmade, 9 septembre 2019, par François Audet, Leila Celis, Nora Nagels


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)