Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Fiche économique : l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) (1990-2006)

No. 06-04. Octobre 2007, 10 octobre 2006

Résumé

Depuis les années 1980, les enjeux des négociations commerciales sont radicalement différents de ceux qui ont motivé la construction du modèle multilatéral d’après-guerre, qui portait principalement sur l’ouverture commerciale des marchés sur la base de la réciprocité. Avec l’accélération du mouvement de globalisation, les enjeux portent plutôt actuellement sur la mise en place d’un cadre normatif susceptible de favoriser le passage à une intégration dite « en profondeur ». Un tel cadre devrait à la fois garantir l’autonomie des marchés, protéger la souveraineté des États et encadrer les pratiques des entreprises.

L’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) entre le Canada, le Mexique et les États-Unis d’Amérique (EUA) s’inscrit dans une dynamique intégrative nouvelle portée par des considérations géoéconomiques et stratégiques originales liées à l’asymétrie qui prévaut entre les trois partenaires et, plus spécifiquement, au rôle hégémonique EUA, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’espace en question. Il convient de noter à ce propos que nous assistons non seulement à l’extension du périmètre d’influence économique des EUA auprès de leurs deux partenaires, voire auprès des Amériques dans leur ensemble, mais aussi à l’intensification de la rivalité entre blocs économiques à l’intérieur de l’économie mondiale. Aux fins de la présente fiche consacrée à l’ALENA, nous effectuerons un retour en arrière sur l’accord bilatéral négocié entre les EUA et le Canada (l’Accord de libre-échange entre le Canada et les EUA, ALE).

D'autres publications

Ouvrages collectifs | Bernard Duhaime est professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM, cofondateur de la CIDDHU et membre du CIRDIS

Doctrine, Practice, and Advocacy in the Inter-American Human Rights System

Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU)

18 septembre 2019, par Bernard Duhaime

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Avec les contributions de Michèle Rioux et Destiny Tchéhouali, 18 septembre 2019, par Michèle Rioux, Destiny Tchéhouali


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)