Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

El comercio justo como innovación social y económica : el caso de México

No 06-35. Octobre 2006, 30 octobre 2006

Résumé

Dans le contexte actuel de la mondialisation, où les grandes entreprises sont d’abord motivées par la concurrence et la recherche des coûts les moins chers, souvent les petits producteurs demeurent marginalisés. Afin d’améliorer les
conditions de vie de ces derniers, il existe des alternatives viables comme c’est le cas du commerce équitable. En effet, grâce aux principes du système équitable, les petits producteurs sont en mesure de mettre en place des projets de développement économique et social originaux. La présente
chronique montre que le commerce équitable au Mexique est le fruit de la convergence de plusieurs évènements sans lien apparent entre eux comme la crise agricole interne, les fluctuations du prix du café, la consolidation du capital rural mexicain et la création d’un système commercial alternatif ayant une base idéologique compatible avec les attentes des petits producteurs. Le cas du Chiapas sera
utilisé pour illustrer ce phénomène.

Écrit par

D'autres publications

Ouvrages collectifs | Bernard Duhaime est professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM, cofondateur de la CIDDHU et membre du CIRDIS

Doctrine, Practice, and Advocacy in the Inter-American Human Rights System

Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU)

18 septembre 2019, par Bernard Duhaime

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Avec les contributions de Michèle Rioux et Destiny Tchéhouali, 18 septembre 2019, par Michèle Rioux, Destiny Tchéhouali


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)