Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

États-Unis : Que faire de la puissance ?

20 novembre 2006

Depuis la fin de la guerre froide, il est difficile de remettre en cause le caractère exclusif de la puissance américaine (arsenal militaire sans égal, croissance économique élevée, grande vitalité démographique, intellectuelle, scientifique et technologique, etc.). On peut certes discuter de la solidité des fondations de cette domination : entre autres, un appareil militaire « baroque », plus forcément adapté aux nouvelles menaces, un déficit commercial élevé, qui rend les Etats-Unis économiquement dépendants du reste du monde, et un déficit budgétaire record qui réduit les marges de manœuvre des impulsions de l’Administration. Il n’empêche, la prise en compte de la puissance américaine imprègne les relations internationales. Quelle soit jugée bénéfique ou dangereuse, la puissance américaine, dans sa capacité à définir l’agenda politique d’une manière qui oriente les préférences des autres, crée un système d’attentes (unilatéralisme ou multilatéralisme ?), de critiques et de définitions (empire ou hégémonie ?). C’est là ce que nous avons souhaité discuter dans ce numéro : après avoir exploré les fondements historiques de la puissance, nous nous intéressons plus précisément aux différents dispositifs d’exercice de cette puissance (économiques, militaires, diplomatiques et stratégiques). L’idée est de relever les controverses et ambiguïtés des modes d’exercice de la primauté américaine. En somme : que faire de la puissance ?

Commander
Courrier de la planète
12, rue du Cap-Vert -
21800 Quetigny - France
Téléphone : 03 80 48 95 45
Télécopieur : 03 80 48 10 34
http://www.courrierdelaplanete.org

Contacter la rédaction
cdp@courrierdelaplanete.org

D'autres publications

Ouvrages collectifs | Bernard Duhaime est professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM, cofondateur de la CIDDHU et membre du CIRDIS

Doctrine, Practice, and Advocacy in the Inter-American Human Rights System

Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU)

18 septembre 2019, par Bernard Duhaime

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Avec les contributions de Michèle Rioux et Destiny Tchéhouali, 18 septembre 2019, par Michèle Rioux, Destiny Tchéhouali


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)