Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Lancement du livre de Dulce Maria Cruz Herrera : « États-Unis – Cuba. Les (...)

Lancement du livre de Dulce Maria Cruz Herrera : « États-Unis – Cuba. Les interventions d’un empire, l’autodétermination d’un peuple »

Jeudi 25 janvier 2007, à 18h
à la Salle des Boiseries de l’UQAM

L’ouvrage de Madame Cruz Herrera « États-Unis – Cuba. Les interventions d’un empire, l’autodétermination d’un peuple » a été primé par l’Institut d’études internationales de Montréal. Voici quelques lignes qui le résument.

Malgré la reconnaissance universelle des principes piliers du droit international, tels que la non-intervention dans les affaires intérieures des États et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et donc de choisir leurs systèmes économique, politique et social, les États-Unis sont tout de même résolus à maintenir envers Cuba leur politique axée sur la mise en place de toutes sortes de dispositifs économiques unilatéraux et même extraterritoriaux. Très conscient du chaos juridique créé par la mondialisation de l’économie et par la prolifération des relations contractuelles, le gouvernement américain poursuit l’escalade des mesures de contrainte économique à l’égard de Cuba (loi Torricelli, loi Helms-Burton et Commission for Assistance to a Free Cuba). En défiant la règle internationale qui veut que tous les États souverains sont égaux, l’administration américaine contrevient aux normes naguère impérieuses interdisant les barrières au libre commerce et contredit même ses propres principes en matière de politique commerciale privant l’État cubain des flux économiques et des échanges commerciaux internationaux, source obligée de son développement économique, social et humain.

QUAND : Jeudi 25 janvier 2007, à 18h

LIEU : Salle des boiseries de l’UQAM, J-2805

Pavillon Judith-Jasmin (Métro Berri-UQAM)

405, rue Sainte-Catherine Est

RÉSERVATION OBLIGATOIRE : 514-987-3667 ou ieim@uqam.ca

Mots-clés

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal