Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Observatoire des Amériques (ODA) > 300 000 000 d’Américains : L’étonnante croissance démographique des (...)

300 000 000 d’Américains : L’étonnante croissance démographique des États-Unis

No 07-03. Janvier 2007, 29 janvier 2007

Résumé

Les États-Unis ont accueilli leur 300 000 000e habitant à l’automne 2006, confirmant ainsi leur statut de 3e puissance démographique mondiale. Derrière ce chiffre impressionnant se cache une croissance démographique des plus élevées parmi les pays développés. Mieux encore, c’est aux États-Unis que l’indice de fécondité est le plus élevé en Occident, avec 2,1 enfants par femme. Cette croissance suscite des transformations sociales notoires, dont la plus importante est sans contredit la modification du tissu social et ethnique. Mais c’est un jeu à double sens, car l’immigration récente, principalement
latino-américaine, a elle-même joué un rôle
majeur dans la croissance démographique
du pays. D’autres phénomènes, tels que le
déplacement du centre de gravité
démographique vers le sud et l’ouest du
pays et le mouvement vers les banlieues,
accompagnent également cette croissance
démographique. Elle entraîne enfin une
série de conséquences économiques et
environnementales, certaines heureuses,
d’autres moins. Chose certaine,
l’exceptionnalisme américain se manifeste
aussi dans sa démographie.


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)