Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Série les grands acteurs d’un monde en mutation : « La Chine après le (...)

Série les grands acteurs d’un monde en mutation : « La Chine après le dix-septième congrès du Parti communiste : en route vers "l’’harmonie sociale ? » par André Laliberté

Mercredi 28 novembre 2007 à 18h30
à l’UQAM

La conférence offrira un tour d’horizon des principaux défis politiques qui attendent les nouveaux dirigeants du Parti communiste. Les slogans de « l’harmonie sociale » et du « développement scientifique » témoignent de l’inquiétude des dirigeants face aux conséquences préoccupantes de l’indéniable succès de leur politique sur le plan de la croissance économique : des inégalités sociales et économiques qui se creusent, un environnement qui se dégrade, et la corruption qui s’incruste. Il ne s’agit plus seulement de rassurer la communauté internationale de « l’émergence pacifique » de la Chine : il faut maintenant démontrer aux Chinois que les fruits de la croissance seront partagés de façon équitable et respectueuse de l’environnement. Le défi qui attend les dirigeants est qu’en l’absence de transparence et d’imputabilité auprès des citoyens, le pouvoir n’est pas en mesure d’assurer que les gouvernements locaux ont la capacité, voire la volonté, de mettre en œuvre les politiques proclamées dans les slogans.

CONFÉRENCIER :

- André Laliberté : Professeur au département de sciences politiques à l’UQAM. Il est membre d’une équipe de recherche des Grands travaux concertés sur l’ethnicité et la gouvernance démocratique financée par le CRSH, et s’intéresse particulièrement aux questions identitaires en Chine et à Taiwan. Il a publié sur ces thèmes des articles pour les revues Monde chinois, Pacific Affairs, European Journal of East Asian Studies, et American Asian Review et des chapitres pour Religious Organizations and Democracy in Contemporary Asia et Democratization and Identity : Regimes and Ethnicity in East and Southeast Asia. Il vient de co-diriger l’ouvrage The Chinese Party-State at the Turn of the Millennium : Legitimacy and Adaptation, publié chez RoutledgeCurzon en 2007. Il a aussi écrit The Politics of Buddhist Organizations in Taiwan, 1989-2003, également publié chez RoutledgeCurzon, en 2004.

QUAND : Mercredi 28 novembre 2007 à 18h30

LIEU : Local D-R200, pavillon Athanase-David, UQAM (1430, rue Saint-Denis), métro Berri-UQAM

RENSEIGNEMENT : Lyne Tessier, (514) 987-3667 ieim@uqam.ca

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal