Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Calendier

Accueil > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Centre d’études des politiques étrangères et de sécurité (CEPES) > Le Liban à la croisée des chemins : vers une autre guerre civile (...)

Le Liban à la croisée des chemins : vers une autre guerre civile ?

17 avril 2008

Patrick Lapierre. « Le Liban à la croisée des chemins : vers une autre guerre civile ? », Points de mire, vol. 9, no. 3, 16 avril 2008.

Depuis le 24 novembre 2007, date de l’expiration du mandat d’Émile Lahoud, le Liban est privé de président. L’élection qui devait se tenir le 11 février 2008 fut reportée au 26 février et ce, pour une quatorzième fois. Ce vide institutionnel à la tête de l’État n’est pas sans rappeler les moments ayant précédé la guerre civile de 1975-1990. Divisée entre une majorité parlementaire et une opposition incapables d’harmoniser leurs intérêts, la classe politique ne semble pas en mesure de s’entendre sur les mécanismes permettant la désignation d’un candidat consensuel au poste de président de la République. Les enjeux entourant cette élection sont à l’image du Liban, ce petit pays « infiniment plus grand que lui-même » , situé au carrefour des civilisations. En effet, une fois désigné, le nouveau président sera aux prises avec de nombreux dossiers sensibles guettant un Liban à la croisée des chemins et qui auront vraisemblablement des effets déterminants sur l’environnement régional. [...]

Tous les numéros de la collection Points de mire sont disponibles ici


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)