Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Sur les pas du partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité au Mexique : conséquences d’une intégration économique et sécuritaire

No. 08-17. Octobre 2008, 9 octobre 2008

Résumé

Les dernières élections présidentielles au Mexique marquèrent un tournant important quant à l’implantation de projets d’intégration régionale, tant au niveau économique que sécuritaire. Suite à l’adoption en 2005 du Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité (PSP), le Mexique fait face à une restructuration des secteurs-clés de son économie ainsi qu’à une militarisation accélérée du territoire. Ce virage mettant l’emphase sur la sécurisation de la région a comme conséquence majeure une privatisation des ressources stratégiques, énergétiques et naturelles. Dans ce contexte, il est impératif de se questionner sur l’articulation entre enjeux économiques et sécuritaires qui est au cœur de l’agenda politique du Mexique.

Écrit par

D'autres publications


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)