Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Construire nos solidarités sociales par les droits humains

Séminaire organisé par la Ligue des droits et libertés en collaboration avec l’IEIM

Construire nos solidarités sociales par les droits humains

Les 4 et 5 décembre 2008, UQAM

ANIMATION : Francine Néméh, Centre international de solidarité ouvrière (CISO)

RAPPORTEUSES
- 4 décembre : Béatrice Vaugrante, Amnistie internationale Canada francophone
- 5 décembre : Lorraine Guay, militante

QUAND : Les 4 et 5 décembre 2008

LIEU :
- Soirée d’ouverture du 4 décembre 2008, salle DS-R510, pavillon J.A.-DeSève, UQAM (320 rue Ste-Catherine est), métro Berri-UQAM
- Journée du 5 décembre 2008, salle R-M110, pavillon Science de la gestion, UQAM (315 rue Ste-Catherine est), métro Berri-UQAM

MODALITÉS ET FRAIS D’INSCRIPTION :

Les personnes qui veulent participer à ce séminaire doivent s’inscrire à l’avance :
- Pour recevoir la documentation avant la tenue du séminaire
- Pour que nous puissions prévoir le repas du midi du 5 décembre

Frais d’inscription payables de préférence par chèque à l’avance ou sur place :
- Contribution volontaire de 10 $
ou
- Contribution de soutien à la Ligue des droits et libertés de 20 $, 50 $, 100 $ ou plus

* À noter que les frais d’inscription ne doivent pas être un frein à la participation.

Comment s’inscrire : en faisant parvenir votre nom, adresse postale et courriel à info@liguedesdroits.ca

ORGANISATEURS :
Un comité de travail a accompagné la Ligue des droits et libertés dans la préparation de ce séminaire, soit le Service aux collectivités de l’UQAM, la Fondation Léo-Cormier, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM), Amnistie internationale Canada francophone, le Centre international de solidarité ouvrière (CISO), le Front commun des personnes assistées sociales du Québec, la Fédération des femmes du Québec, la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec, des universitaires, des militantes et militants d’organismes syndicaux et communautaires.


SOIRÉE D’OUVERTURE, 4 DÉCEMBRE

- Mot d’ouverture : 19 h à 19 h 15
- André Michaud, directeur, SAC UQAM
- Dominique Peschard, président, Ligue des droits et libertés
Principaux éléments de contexte, difficultés d’imposer une perspective de droits humains aux responsables politiques et nécessité d’un renforcement de la perspective « solidarité sociale et droits humains ».

Panel d’ouverture : 19h 15 à 20h
- Lucie Lamarche, professeure titulaire, Chaire Gordon F Henderson en droits de la personne, Faculté de droit, Université d’Ottawa Quelle conception de la solidarité les droits humains nous proposent-ils ? Quels principaux constats faudrait-il retenir pour faire avancer la perspective de la solidarité, à l’international et au national ?
- Jean-Marc Piotte, professeur émérite du département de science politique de l’UQAM La solidarité comme fondement politique d’une vision alternative de la société : quelles en sont les principales constituantes, quel type de citoyenneté, quels instruments, etc ?
- Marie Pelchat, militante communautaire et syndicale. S’indigner pour mieux lutter : déconstruire le fatalisme

Échange avec la salle précédé d’une relance (Béatrice Vaugrante) à partir des interventions des panelistes pour lancer le débat : 20h à 21h

Mot de la fin et annonces pour le déroulement du lendemain


JOURNÉE DU 5 DÉCEMBRE

Accueil, informations sur le déroulement de la journée et retour sur les éléments marquants de la conférence d’ouverture : 9h à 9h15
Présentation par Béatrice Vaugrante, rapporteure

Panel À quels écueils sommes-nous confrontés ? : 9h 15 à 10h 15
- Chloé Serradori, militante pour les droits humains. Déconstruction des mécanismes de solidarité sociale : l’écueil de la charité et de la compassion
- Pierre-Antoine Harvey, Au bas de l’échelle. Le monde du travail ici et ailleurs : l’écueil de la compétition
- Louise Dionne, Centre Justice et Foi. Mécanismes d’exclusion sociale, discrimination, profilage racial et profilage social : l’écueil de la reconnaissance des droits en raison du statut de la personne
- Martine Éloy, Ligue des droits et libertés. Effritement de l’État de droit et mise en place de mesures de surveillance des populations : l’écueil du discours sécuritaire et des mécanismes de surveillance et de contrôle

Pause : 10h15 à 10h30
Échange avec la salle précédé d’une relance (Lorraine Guay) à partir des interventions des panelistes pour lancer le débat : 10h30 à 12h

Pause-repas : 12h à 13h30

Des mots pour le dire : petit lexique de la résistance, Jean-Yves Joannette, monologuiste : 13h30 à 13h45

Panel L’interdépendance des droits et l’interdépendance de nos luttes : quelques exemples possibles : 13h45 à 14h15
- Sylvie Paquerot, professeure, École d’études politiques, Université d’Ottawa. Environnement et droits humains : pourquoi faire le lien ?
- Nicole Filion, Ligue des droits et libertés. Les droits humains porteurs de changements sociaux : comment et pourquoi ?
- Jean Panet-Raymond, citoyen et militant des droits. Droits humains, interventions sociales et des mécanismes d’inclusion ? Quels moyens pour nos organisations de renforcer la solidarité sociale ?

Ce panel de 30 minutes sera suivi de courtes présentations (5 minutes) de 5-6 militant-e-s apportant leur réflexion sur le thème « À partir de nos luttes actuelles, comment en élargir la perspective ? »

Pause : 14h45 à 15h

Échange avec la salle précédé d’une relance (Lorraine Guay) à partir des interventions des panelistes pour lancer le débat sur le thème « À partir de nos luttes actuelles, comment en élargir la perspective ? » : 15h à 16h

Clôture : 16h à 16h30
- Synthèse de la journée : Lorraine Guay
- Mot de la fin : Dominique Peschard

Quelques pistes de suivis et présentation d’une Déclaration-manifeste à faire circuler dans nos organisations

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal