Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Progrès et méliorisme : Condorcet et la pensée politique américaine

9 janvier 2009

Le siècle des Lumières a façonné la vision américaine de la modernité selon un rapport d’attrait/répulsion. Le contexte historique qui a présidé au peuplement et, plus tard, à l’indépendance des États-Unis a consolidé dès le début l’idée d’une société nouvelle en cours de formation, orientée vers la liberté et le progrès, et tournant le dos à l’ancien régime féodal
des vieux pays d’Europe, d’où sont originaires les colons. Du coup, la querelle des Anciens et des Modernes a fait son apparition au Nouveau Monde. On s’interrogeait à savoir si les ancêtres étaient des géants et que leurs progénitures émigrantes n’étaient que des nains perchés sur leurs épaules. Mieux encore, on inversait la chronologie faisant des premiers penseurs de l’humanité de jeunes enfants comparés aux contemporains qui avaient plusieurs longueurs d’avance sur eux en raison de l’évolution croissante de la somme des connaissances dont ils disposaient.

[Suite dans le document joint]

Écrit par

D'autres publications

Monographies | Ouvrages collectifs | Ouvrage collectif

Enjeux et défis du développement international : acteurs et champs d’action

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH)

Sous la direction de Pierre Beaudet, Dominique Caouette, Paul Haslam et Abdelhamid Benhmade, 9 septembre 2019, par François Audet, Leila Celis, Nora Nagels


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)