Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Déséquilibre des moyens financiers entre les partis

31 janvier 2009

L’organisme Fundacion Nacional para el Desarrollo, FUNDE, une organisation non gouvernementale salvadorienne, a complété une étude sur les dépenses électorales des partis politiques. Ils ont étudié les élections de 2004, 2006, et 2009. L’organisme milite en faveur d’un contrôle du financement des partis politiques et d’une limite des dépenses électorales. Contrairement à plusieurs pays voisins, au Salvador il n’y a aucun contrôle du financement des partis politiques ni limite dans les dépenses électorales. Selon Funde, pour la campagne électorale de janvier 2009, les dépenses électorales du parti ARENA représentait 85% des dépenses électorales des partis politiques et le parti FMLN 13%. De plus, ARENA a dépensé de janvier 2008 à novembre 2008 plus de 6 millions 630 milles dollars, ce qui est supérieur en dépense publicitaire à n’importe quelle entreprise privé du Salvador. Ce déséquilibre est une contrainte majeure à un exercice démocratique libre et transparent. La télévision 21 de San Salvador a produit un reportage sur l’étude de Funde. Vous pouvez voir le reportage au lien suivant :http://megavision.com.sv/21/noticias_videos.php?video=195

Vous trouverez également en pièce jointe les résultats de l’étude de FUNDE.

Écrit par

D'autres publications

Monographies | Ouvrages collectifs | Ouvrage collectif

Enjeux et défis du développement international : acteurs et champs d’action

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH)

Sous la direction de Pierre Beaudet, Dominique Caouette, Paul Haslam et Abdelhamid Benhmade, 9 septembre 2019, par François Audet, Leila Celis, Nora Nagels


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)