Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Observatoire des Amériques (ODA) > Un parfum de guerre froide en Amérique latine : l’arrivée de la Russie dans le (...)

Un parfum de guerre froide en Amérique latine : l’arrivée de la Russie dans le « pré carré » des Etats-Unis

N°09-04 Avril 2009 , 23 avril 2009

Un rapprochement entre l’Amérique latine et la Russie s’est opéré ces derniers mois dans un contexte de tensions américano-russes (bouclier antimissile ; crise géorgienne). Les Russes paraissent ainsi vouloir s’implanter dans le « pré carré » traditionnel américain en réponse à l’immixtion des Etats-Unis dans les affaires caucasiennes.

Le président vénézuélien, Hugo Chavez, tire habilement profit de cette confrontation pour promouvoir « l’anti-impérialisme » et renforcer sa position au niveau régional.

Plusieurs événements sans liens directs ont contribué à élever la tension en Amérique du sud, dans le contexte plus large de la confrontation diplomatique entre les Etats-Unis et la Russie : la crise en Bolivie et le déploiement d’unités militaires russes au Venezuela.

Il est intéressant de constater que la Bolivie a été confrontée comme la Géorgie à des revendications sécessionnistes et que parallèlement :
• dans le Caucase, les Américains plaident pour le respect de l’intégrité territoriale en opposition aux Russes qui soutiennent les sécessionnistes ossètes et abkhazes ;
• alors qu’en Amérique du Sud, les Américains semblent soutenir les provinces en rupture de ban tandis que les Russes, en s’affichant aux côtés du Venezuela, se rangent du côté des défendeurs de l’intégrité territoriale.


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal