Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier

Accueil > Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques > Le nucléaire civil dans les stratégies de sécurité énergétique au Maghreb et au (...)

Le nucléaire civil dans les stratégies de sécurité énergétique au Maghreb et au Proche-Orient

Étude Raoul-Dandurand par Brahim Saidy, 21 avril 2009

« Le Proche-Orient, notamment le Golfe Persique, est une énorme plate forme à hydrocarbures. Toutefois, la disponibilité de ces ressources énergétiques importantes n’empêche pas les pays du Maghreb et du Proche-Orient d’investir dans le nucléaire civil pour diversifier leur parc énergétique et assurer un approvisionnement sûr à long terme. Depuis janvier 2006 en effet, plus de treize pays de cet espace régional ont annoncé le lancement ou la réactivation de projets destinés à l’étude et au développement de l’énergie nucléaire civile. Quels sont donc les déterminants qui expliquent ce regain d’intérêt pour le nucléaire civil dans cette région ? Est-ce que l’ambition nucléaire de ces pays est légitime ? Quels sont les risques et les avantages liés à l’utilisation pacifique du nucléaire civil ? Ces pays détiennent-ils une rationalité technique et industrielle leur permettant d’investir dans ce domaine en toute sûreté et sécurité ? »

Par Brahim Saidy, Étude Raoul-Dandurand no 16- Avril 2009.

Écrit par
Produit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)