Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

En collaboration avec la Section francophone d’Amnistie Internationale Canada

Présentation du film de Catherine Veaux-Logeat « Hier encore, je t’espérais toujours »

Mardi 6 octobre 2009 à 12 h, au local N-M530, 1205, rue St-Denis, métro Berri-UQAM

Présentation du film de Catherine Veaux-Logeat « Hier encore, je t’espérais toujours » avec intervention de Catherine Veaux-Logeat et Nadine Bari.

Le film raconte l’histoire d’un amour qui se prolonge au-delà de la mort et d’un deuil impossible : celui d’une femme dont le mari guinéen est disparu. Nadine Bari nous emmène sur une route en Guinée à la recherche de son mari. En chemin, elle nous raconte sa longue bataille auprès des autorités politiques pour découvrir la vérité sur la disparition de son mari. Parsemée de grands espoirs et de profonds désespoirs, son histoire ressemble à celle de milliers de femmes qui cherchent encore aujourd’hui la vérité sur le sort de leur mari, père, frère et fils disparus. La détermination de Nadine a inspiré la signature par l’ONU en 2007 de la Convention des droits et la protection des familles de disparus forcés. Inspiré des romans autobiographiques de Nadine, Hier encore, je t’espérais toujours pénètre au cœur de l’enquête et de cette histoire d’amour inébranlable.

Au nom des milliers de disparus forcés dans le monde

Organisé par

D'autres activités

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Groupe d’études et de recherche sur l’international et le Québec (GÉRIQ)

Du 16 au 23 août 2019, École nationale d’administration publique (ENAP)

Appel à communications | Appel de propositions 2019

Concours de vulgarisation de la recherche - ACFAS

Date limite : 31 juillet 2019


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)