Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques > Kosovo : D’un protectorat à l’autre

Appel de communications

Kosovo : D’un protectorat à l’autre

Colloque organisé par l’Observatoire sur les Missions de paix de la Chaire Raoul-Dandurand

Colloque 11 février 2010
« Kosovo : D’un protectorat à l’autre »

Call for papers
Conference February 11th 2010
“Kosovo : From one Protectorate to Another”

(See English version below)

Colloque de l’Observatoire sur les Missions de paix de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’Université du Québec à Montréal

Organisateurs :

- Nicolas Lemay-Hébert, Ph. D., Directeur de l’Observatoire sur les missions de paix de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques
- Charles Saliba-Couture, coordonnateur de l’Observatoire sur les missions de paix de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques

Thématique :

À l’aube du deuxième anniversaire de la déclaration d’indépendance du Kosovo, plusieurs points d’interrogation demeurent concernant le développement politique du territoire. La partition de facto de l’enclave nord du Kosovo mine le développement politique de l’État, tout en assombrissant le futur de la région. La situation économique au Kosovo est toujours très difficile, avec un PIB per capita qui demeure loin des taux antérieurs à la crise économique des années 1980 et de la décennie perdue des années 1990. Le taux de chômage demeure exceptionnellement élevé, entre 30 et 50 % selon les estimations les plus optimistes. Une administration internationale a été mise sur pied pour faire face à ces défis en 1999. La Mission d’administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) a duré près de dix années, présentant des résultats plutôt décevants. Malgré le fait qu’elle conserve officiellement le statut d’administrateur du territoire, l’ONU s’est engagée dans un processus de transfert des responsabilités internationales à l’Union européenne. La mission EULEX (Mission État de droit de l’UE au Kosovo) est déjà opérationnelle, ayant remplacé le pilier police et justice de la MINUK. Le bureau civil international se prépare à faire de même, lui qui remplacerait le pilier de l’administration civile du territoire.

Ce colloque a pour but de souligner les défis politiques, sociaux et économiques posés à la communauté internationale et aux communautés kosovares dans le contexte de la passation des pouvoirs entre l’ONU et l’UE. Quelle forme la mission internationale devrait-elle prendre (d’un point de vue international ou local) ? Comment le bureau civil international devrait-il mettre en œuvre son mandat, et quelles seraient les leçons de l’expérience de l’ONU à ce titre ? Quels sont les perspectives pour un développement politique, économique et social au Kosovo sous la tutelle de l’UE, et quels seront les effets de ce développement sur les États voisins ? Voici quelques questions auxquelles la conférence tentera de répondre, combinant des présentations d’universitaires et de praticiens dans le but de brosser un tableau le plus détaillé qu’il soit de la situation actuelle au Kosovo ainsi que des défis posés à la communauté internationale et aux acteurs locaux. La conférence se tiendra en anglais et en français.

Les participants pourront être invités à contribuer à une publication collective (livre ou numéro spécial d’une revue spécialisée) après le colloque.

Angles et thèmes de recherche (liste indicative) :

• Développement économique, social et politique au Kosovo sous administration internationale ;
• Leçons apprises des administrations internationales antérieures (Cambodge, Timor, Bosnie, etc.) ;
• Conséquences du déploiement de la mission européenne (EULEX et ICO) sur la politique européenne de sécurité et de défense commune ;
• Contestation et résistance locales face à la supervision internationale ;
• Dimensions régionales et internationales de la reconnaissance de l’indépendance du Kosovo ;
• Points de vue locaux (Kosovar Albanais, Kosovar Serbes, …), régionaux et internationaux ;
• Points de vue d’acteurs non gouvernementaux, gouvernementaux et internationaux.

Date limite pour déposer une proposition de communication : Mardi 1er décembre 2009, à 17h00

Un comité de sélection évaluera les propositions et annoncera celles qui seront retenues le 18 décembre 2009.

Date et lieu du colloque : Jeudi 11 février 2010 à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), Pavillon Judith-Jasmin, 2ème étage, local J-2805 (Salle des Boiseries)
405, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec, Canada.

La proposition de communication doit se limiter à 300 mots et inclure les éléments suivants :

-  Nom(s) et prénom(s) du ou des auteur(s)/collaborateur(s) ;
-  Titre(s), fonction(s) et institution(s) d’attache(s) ;
-  Coordonnées (adresse postale, numéro de téléphone, courrier électronique) ;
-  Le titre, la question de recherche et les principaux arguments de la communication, de même qu’une description du cadre d’analyse sous-tendant celle-ci.

Langues : les propositions de communications (et les communications) peuvent être en anglais ou en français.

À noter : Après le colloque, les organisateurs pourront inviter les participant(e)s à leur transmettre un texte en vue d’une publication collective.

Veuillez transmettre votre proposition par courriel (en document joint, format Word) à Charles Saliba-Couture : saliba_couture.charles@courrier.uqam.ca

Pour des informations à propos du colloque :

Charles Saliba-Couture
Coordonnateur de l’Observatoire sur les Missions de Paix,
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques
saliba_couture.charles@courrier.uqam.ca
514-987-3000, poste 1516


Nicolas Lemay-Hébert
Directeur de l’Observatoire sur les Missions de Paix,
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques
nicolas.lemayhebert@sciences-po.org
514-987-3000, poste 1516

Mots-clés

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal