Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Calendier

Accueil > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Centre d’études des politiques étrangères et de sécurité (CEPES) > Les enjeux politiques dans le Caucase du Sud : vers une nouvelle (...)

Les enjeux politiques dans le Caucase du Sud : vers une nouvelle configuration

18 novembre 2009

Fazil Zeynalov et Olivier Védrine. « Les enjeux politiques dans le Caucase du Sud : vers une nouvelle configuration », Points de mire, vol. 10, no. 6, 18 novembre 2009.

De par sa position géostratégique, le Caucase du Sud est une source de convoitise pour les puissances, jadis impériales, en lutte pour la domination de la région. De fait, le destin de cette région n’a pas été forgé par les Caucasiens, il s’est joué ailleurs. À la chute de l’Union soviétique en 1991, lorsque les pays du Caucase du Sud regagnent leur indépendance et que les nombreux conflits rendent incertain l’avenir de la région, l’histoire se répète, faisant resurgir de lourds héritages impériaux.

Toutefois, les changements d’attitude que l’on a récemment pu observer dans les politiques américaine et russe laissent présager une nouvelle configuration internationale. En effet, les Etats-Unis et la Russie sont deux acteurs majeurs dont les intérêts, souvent contradictoires, ont renforcé les antagonismes du Caucase du Sud en promouvant respectivement les axes Est-ouest (Azerbaïdjan, Géorgie, Turquie et Etats-Unis) et Nord-Sud (Russie, Arménie et Iran).

Les derniers développements qui ont eu lieu dans la région, avec notamment l’activation du rôle de l’Union Européenne, une puissance neutre, et la nouvelle évolution des relations américano-russes, favorisent une approche coopérative fondée sur la confiance et le pragmatisme politique. Ce qui est de nature à faire disparaître peu à peu les contradictions en promouvant la coopération régionale.

Pour obtenir la suite du document, téléchargez gratuitement la version complète en format PDF.

Mots-clés


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)