Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > L’autre société civile, les mouvements sociaux et la lutte pour les droits (...)

L’autre société civile, les mouvements sociaux et la lutte pour les droits fondamentaux

Dorval Brunelle, 2009, 21 décembre 2009

Brunelle, Dorval, L’autre société civile, les mouvements sociaux et la lutte pour les droits fondamentaux, Verbatim, Laval, PUL, 2009.

Résumé :

Au cours des vingt années écoulées depuis la chute du mur de Berlin, la question du respect des droits humains fondamentaux vient buter sur deux écueils, les détournements de sens menés au nom de la raison d’État, d’un côté, les dévolutions poursuivies en faveur des forces du marché, de l’autre.

Cependant, la chute du mur de Berlin en Europe de l’Est – mais aussi en Amérique latine – nous a également laissé en partage une autre société civile, un espace d’échanges, de mobilisations et de transformations à l’intérieur duquel les organisations sociales et les mouvements sociaux ont pu et ont su agir en tant qu’acteurs du changement social et en tant que vecteurs de l’émancipation politique.

Biographie :

Dorval Brunelle est professeur au Département de sociologie et directeur de l’Institut d’études internationales de Montréal à l’Université du Québec à Montréal. Ses champs de spécialisation sont l’économie politique et l’intégration dans les Amériques. Il a co-dirigé la publication de L’ALENA : le libre-échange en défaut, en 2004, et dirigé celle de Main basse sur l’État : les partenariats public-privé au Québec et en Amérique du Nord, en 2005, ainsi que Gobernabilidad y Democracia en las Américas : teorías y prácticas, en 2007. Il a récemment publié From World Order to Global Disorder : States, Markets, and Dissent.

Lien vers les Presses Universitaires de Laval
Collection : Verbatim
Discipline : Philosophie
Publié en : Novembre 2009
52 pages

Télécharger le livre au format PDF

  • Page de couverture


Écrit par
Suivant

Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal