Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Projet d’études sur les technologies de l’information et des communications (...) > La réglementation américaine sur l’Internet : les jeux de hasard et (...)

La réglementation américaine sur l’Internet : les jeux de hasard et d’argent

13 janvier 2010

Le système de l’Internet soulève sans cesse de nouveaux enjeux tant sociaux que politiques et économiques. À différents degrés, l’extension progressive de la toile à l’ensemble des activités de la vie courante
contribue à modifier les lieux de pouvoir nationaux et internationaux. D’après Jonathan Palfrey, professeur de droit à l’Université Harvard, ceci se traduirait notamment par la propension des États à vouloir accroître leur autorité et leur pouvoir de régulation sur l’Internet. En ce sens, alors que certains gouvernements tenteraient de contrôler le contenu politique, diffamatoire ou sexuel en ligne, les États-Unis auraient
pour leur part orienté leur lutte virtuelle sur l’endiguement du vol d’identité par hameçonnage, des pourriels, ainsi que des
jeux de hasard et d’argent (gambling) en ligne. Si la légitimité des deux premiers combats semble faire politiquement
l’unanimité, la question des jeux de hasard et d’argent, dont les référents sont plutôt liés à la morale américaine qu’à la sauvegarde des droits civils, fait face à une dissidence idéologique de plus en plus importante.

Voir la suite dans le document joint :


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)