Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques > Chine, la grande séduction. Essai sur le soft power chinois

Séminaire du département de science politique de l’UQAM

Chine, la grande séduction. Essai sur le soft power chinois

Mercredi 24 février, 12 h 30 à 14 h

Conférencier

Barthélémy Courmont, Chercheur à l’IRIS, titulaire par intérim de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques.

Commentatrice

Hélène Piquet, Professeure, Département des sciences juridiques, UQAM

Mercredi 24 février 2010

12 h 30 à 14 h

Pavillon Hubert-Aquin, local A-3740.

Événement gratuit ouvert à tous.


Barthélémy Courmont
Éditions Choiseul, 2009.

A l’heure des grandes reconfigurations géopolitiques et régionales, de la crise économique, cet essai est nécessaire, pour comprendre la politique étrangère chinoise. La Chine sera bientôt la première puissance économique mondiale et les conséquences de la crise financière internationale pourraient même précipiter cette échéance. Elle ne se contente plus de miser sur l’économie  : Pékin voit plus loin et se lance dans une gigantesque opération de séduction planétaire. Promotion d’une culture plurimillénaire, mobilisation de la diaspora, diffusion du chinois, exploitation du patrimoine, aide au développement et stratégie gagnant-gagnant, la Chine soigne son offensive. Elle peut d’ailleurs se targuer de larges succès, notamment dans les pays du Sud, Afrique, Amérique latine et Moyen-Orient. Mais cette Chine décomplexée séduit également les pays occidentaux, qui succombent au soft power de l’empire du milieu.Quels sont les effets à long terme de cette stratégie  ? Celle-ci soulève des questions propres au régime de Pékin  : la démocratie, les droits de l’homme, la montée en puissance militaire ou encore les ambitions territoriales. La nature du régime chinois, à première vue en totale contradiction avec les conditions du soft power, limite-t-elle les effets de cette diffusion ou au contraire en facilite-t-elle le rayonnement  ? L’auteur plonge au cœur des ambitions chinoises dont il décrypte la politique d’influence, de lobbying et de communication. C’est une réflexion passionnante sur une puissance qui fascine autant qu’elle inquiète.

Barthélémy Courmont est chercheur à l’IRIS, reponsable du bureau IRIS à Taiwan. Expert de la Chine et des questions stratégiques, consultant pour des médias, Barthélémy Courmont est déjà l’auteur de nombreux ouvrages dont notamment L’Asie orientale face au péril des nationalismes (lignes de repère et Les Guerres asymétriques (Dalloz).

Mots-clés

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal