Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques > Moyen-Orient : promesses postcoloniales, héritages dynastiques

Conférence soirée organisée par l’Observatoire sur le Moyen-Orient

Moyen-Orient : promesses postcoloniales, héritages dynastiques

Mercredi 31 mars, de 18 h à 20 h

Le Moyen-Orient entre héritages postcoloniaux et héritages dynastiques

Le lancement en 2010 de l’Observatoire du Moyen-Orient de la Chaire Raoul-Dandurand en études statégiques et diplomatiques offre l’occasion d’une conférence portant sur le devenir des héritages postcoloniaux au Moyen-Orient.

Quarante ans après la mort de Nasser en Égypte et l’accession au pouvoir de la dynastie Assad en Syrie, trente ans après le déclenchement de la première guerre du Golfe, vingt ans après la seconde crise du Golfe, dix après le soulèvement palestinien al-Aqsa, les projets d’indépendances ont laissé place à des régimes autoritaires pérennes et à des zones de crise permanente. Il convient d’interroger leur devenir à l’aune des interventions occidentales et régionales continues dans les jeux politiques locaux. Cette question de la portée et de la réalité des indépendances sera abordée à l’aune des successions de régimes coercitifs et des dynamiques économiques à l’épreuve de la mondialisation.

Conférenciers :

Réformisme, conservatisme et impérialisme au Moyen-Orient

Miloud Chennoufi, Département des Études de la défense, Collège des Forces canadiennes.

Syrie-Palestine-Liban : La précarité de la liberté et l’impasse de la libération

Sami Aoun, professeur, École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke, et membre associé de l’Observatoire sur le Moyen-Orient.

La déconnexion iranienne : Crise de légitimité à l’intérieur et volonté de puissance à l’extérieur

Houchang Hassan-Yari, professeur, Département de science politique et d’économie, Collège militaire royal du Canada.

Le Maghreb entre transition démocratique et consolidation autoritaire

Brahim Saidy, Chargé de cours, École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et à l’Institut québécois des hautes études internationales de l’Université Laval. Chercheur associé à l’Observatoire sur le Moyen-Orient.

Président de séance : Vincent Romani, professeur, Département de science politique, UQAM et directeur de l’Observatoire sur le Moyen-Orient.

Vincent Romani, professeur, Département de science politique, UQAM et directeur de l’Observatoire sur le Moyen-Orient.

Mercredi 31 mars, de 18 h à 20 h

Salle des boiseries, local J-2805.
Pavillon Judith-Jasmin, 2e étage,
405 rue Ste-Catherine Est
Métro Berri-UQAM

Entrée libre. Inscription gratuite en ligne

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal