Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Projection de trois documentaires dans le cadre du colloque « Plan Nord, (...)

Projection de trois documentaires dans le cadre du colloque « Plan Nord, Plans Sud : mêmes menaces – Mines et barrages hydroélectriques dans les Amériques »

Vendredi 26 mars 2010, 19 h

- En première nord-américaine :

« TIERRA SUBLEVADA : ORO IMPURO » de Fernando Pino Solanas, 92
min., 2009. Espagnol, sous-titré en anglais.
Salle : SH-2420
Dans les années 90 en Argentine, comme partout en Amérique latine, les
politiques néolibérales ont nationalisé les ressources naturelles et en ont
donné le contrôle aux entreprises transnationales. L’utilisation de produits
hautement toxiques a considérablement dégradé l’environnement. En
conséquence, les populations locales ont réagi pour protéger leur
environnement pour les générations futures. Cette oeuvre, c’est un voyage
vers la déprédation et le saccage des ressources minérales et les luttes contre
la croissante contamination en Argentine.

- AGUASABAJO. EL PROYECTO DE LA PRESA PASO DE LA REINA
de Roberto Stefani
, 28 min., 2009.
Espagnol.
Salle : SH 3620
Ce documentaire témoigne de la lutte des peuples mixtèque et
chatino qui résiste au mégaprojet hydroélectrique « Paso de la
Reina », lequel serait construit dans la localité de Río Verde, une
région côtière dans l’ouest de l’état du Oaxaca, au Mexique. Alors que
ce projet toucherait directement à 17 mille personnes, et 97 mille
personnes indirectement, la population locale toute entière se réveille
et défend l’eau, la terre et la vie avec la force de la lutte organisée.

- TAMBOGRANDE : Mangue, meurtre et mine de Ernesto Cabellos Damián et Stephanie Boyd, 85 min., 2007.
Espagnol, sous-titré en français.
Salle : SH 3620
En 1999, l’entreprise minière canadienne Manhattan Minerals
Corporation obtient les droits d’exploitation pour des
concessions d’or dans le district de Tambogrande (département
de Piura), dans le nord du pays. La population de cette zone
(70 000 habitants, environ 60 000 hectares) l’a transformée,
depuis les années 1950, en un oasis au milieu du désert.
Aujourd’hui, elle vit principalement de l’agriculture et ne compte
pas abandonner ses terres et d’accepter la destruction de son
milieu de vie.
Par le biais du Front de défense de Tambogrande, les
agriculteurs protestent massivement contre le projet minier. En
février 2001, ils détruisent les campements de l’entreprise, puis,
en juin 2002, organisent un référendum sur l’avenir du projet
minier. La population rejette la mine avec 98% de voix. Le
referendum de Tambogrande, qui aboutira au départ de
l’entreprise minière, fera un cas d’école pour d’autres pays de la
région et suscitera de l’espoir pour de nombreux mouvements
d’opposition à l’industrie minière.

Avec la participation de Ulises García (Asociación Tropico Seco),
Marie-Dominik Langlois (Comité pour les droits humains en
Amérique latine), Richard Renshaw (Social Justice Committee) et Véronique Lebuis, avocate
Ulises García est un activiste pour les droits humains du Pérou. Il est devenu un leader dans la communauté de Tambogrande, au
Pérou et à travers l’Amérique latine après que son père ait été assassiné en 2001, alors que celui-ci dirigeait l’opposition citoyenne au
mégaprojet minier de la compagnie canadienne Manhattan Minerals. Depuis la mort de son père, Ulises a pris le flambeau et
continue la lutte aux mégaprojets dans son pays et ailleurs en Amérique latine pour défendre le droit à l’autodétermination et le droit
de maintenir une agriculture de subsistance.
Marie-Dominik Langlois, Véronique Lebuis et Richard Renshaw ont participé comme observateurs à une mission d’observation
internationale dans la région de Piura, Pérou en septembre 2007 dans le cadre de la consultation populaire menée par des
communautés andines paysannes face au projet d’exploitation minière britannico-chinois Rio Blanco.

Quand : Vendredi 26 mars 2010, de 19h à 21 h

 : Université du Québec à Montréal, Pavillon Sherbrooke, 200, rue Sherbrooke Ouest, métro Place-des-Arts

Gratuit pour les participants du colloque, 5$ pour le public
info@cdhal.org / www.cdhal.org / 514.387.5550

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal