Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Conférence "Les expériences de reconstruction dans le monde : leçons à tirer (...)

Conférence "Les expériences de reconstruction dans le monde : leçons à tirer pour Haïti ?"

Samedi 17 avril 14h00, Salle R-M120, UQAM

Dans le cadre de la Foire sur l’environnement et le développement durable, s’inscrivant dans le cadre de la reconstruction d’Haïti
http://www.copedh.ca/

Conférences du 17 avril :

- La mise en spectacle de l’humanitaire par Mariella Pandolfi, professeure d’anthropologie, Université de Montréal.

- La proposition des « casques rouges » humanitaires en contexte : Comprendre l’empreinte extérieure des interventions internationales par Nicolas Lemay-Hébert, directeur, Observatoire sur les missions de paix, Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM

- Un regard ethnographique sur l’assistance humanitaire en Haïti par Pierre Hong Minn, candidat au doctorat, département d’anthropologie, Université McGill

Quand : Samedi 17 avril 14h00

Où : Salle R-M120, Métro Berri-UQAM, 315, rue Sainte-Catherine Est.

Mariella Pandolfi est professeur titulaire d’anthropologie à l’Université de Montréal, où elle dirige le Groupe de recherche sur l’intervention militaire et humanitaire (GRIMH). Experte des Nations Unies (UNCDP) en Albanie (1999) et de l’IOM au Kosovo (2000-2003), elle a été professeure invitée dans plusieurs universités en Europe et en Amérique du Nord. Ses publications les plus récentes : « Laboratory of Intervention. The Humanitarian Governance of the Postcommunist Balkan Territories » in DelVecchio Good M.-J., S. T. Hyde, B. Good and S. Pinto (dir.), Postcolonial Disorders, Berkeley, University of California Press (2008), le numéro « Passions Politiques », Anthropologie et Sociétés, 32, 2008 (avec Vincent Crapanzano) et Contemporary States of Emergency. The politics of military and humanitarian interventions ZONE BOOKS N.Y. 2010, (avec Didier Fassin dir.). En 2004 elle a reçu le prix Femmes de mérite (Fondation Y des femmes de Montréal).

Nicolas Lemay-Hébert détient un doctorat à l’Institut d’Études Politiques de Paris (Sciences Po Paris) en sciences politiques des relations internationales. Ses travaux portent sur les administrations onusiennes au Kosovo et au Timor-Leste, en tâchant de comprendre comment cette modalité d’intervention peut avoir un impact sur la légitimité perçue de l’intervention, et, subséquemment, sur le succès de l’intervention. Nicolas Lemay-Hébert a été étudiant invité à la faculté de sciences politiques de l’Université Princeton pour l’année universitaire 2007-2008 et chercheur associé au Liechtenstein Institute for Self-Determination (LISD) de l’Université Princeton en 2009-2010. Il a notamment dirigé une mission de recherche au Timor oriental lors de l’été 2008 pour le Programme Institutions for Fragile States de l’Université Princeton. Il a occupé différentes fonctions d’enseignement à l’Institut d’Études Politiques de Paris et a été assistant de recherche pour l’ancien ministre des affaires étrangères de la France, M. Michel Barnier. Il a travaillé en tant que stagiaire-analyste pour l’ONG Médecins sans frontières (2004) et pour l’Ambassade française en Géorgie (2006). Il est maintenant directeur de l’Observatoire sur les Missions de Paix à la Chaire Raoul-Dandurand de l’Université du Québec à Montréal et est également post-doctorant invité au Centre d’Études en Politiques Internationales de l’Université d’Ottawa.

Pierre Minn est doctorant aux Départements d’anthropologie et de sciences sociales en médecine à l’Université McGill. Il effectue de la recherche en Haïti depuis 1997 et s’intéresse principalement à la santé, la maladie et la moralité. Sa thèse porte sur l’assistance humanitaire internationale dans les hôpitaux haïtiens.

Partenaire de la conférence :

- Institut de coopération interuniversitaire d’Haiti (ICIH)

- Institut d’études internationales de Montréal

- Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM

- Coalition pour la protection de l’environnement et le développement durable en Haïti - COPEDH


Organisé par

Participant
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal