Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier

Accueil > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Chaire C.-A. Poissant de recherche sur la gouvernance et l’aide au (...) > Axe aide au développement > L’évolution de l’aide publique au développement. Le cas du Canada

L’évolution de l’aide publique au développement. Le cas du Canada

Par Catherine Fillion-Lauzière, 27 avril 2010

Généralités.
Le Canada fournit de l’aide publique au développement (APD) dans presque toutes les régions du monde et notamment en Afrique subsaharienne, en Amérique centrale et du Sud, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient, en Asie et en Europe de l’Est. L’aide canadienne se manifeste principalement à travers l’Agence canadienne de développement international (ACDI), le Ministère des Finances et le Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international.
Cette aide peut prendre la forme de déboursés (dons, prêts, paiements de dettes ou autres formes de financement) dans le cadre de programmes bilatéraux ou multilatéraux, de programmes de partenariat canadien, de programmes d’assistance humanitaire ou d’autres programmes. L’aide
canadienne intervient principalement à titre de "stimulus économique" en vue de l’atteinte d’objectifs précis dans certaines régions du monde ou dans un pays en particulier, ou encore à titre d’assistance humanitaire dans les situations de crise, de conflit ou de catastrophe naturelle.

À titre d’exemple de contribution humanitaire, mentionnons que le Canada est venu en aide récemment aux Cubains touchés par les ouragans Gustav, Hanna et Ike, de même qu’aux Haïtiens, à différentes reprises dans les derniers mois. À titre d’exemple de contribution économique, pensons au lancement le 13 mars dernier d’une importante initiative de formation
professionnelle en Amérique du Sud ou à la responsabilité du Canada dans l’Équipe provinciale de reconstruction de Kandahar en Afghanistan depuis août 2005.

VOIR LE DOCUMENT JOINT POUR LA VERSION INTÉGRALE


Produit par
Suivant

Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)