Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > L’analyse des politiques publiques

L’analyse des politiques publiques

10 janvier 2011

Paquin, Stéphane, Bernier, Luc et Guy Lachapelle (éd.). 2010. L’analyse des politiques publiques. Montréal : Presses de l’Université de Montréal, 425 p.

Depuis les années 1970, les États occidentaux connaissent tous d’importants problèmes de gouvernance liés à la hausse des dépenses systémiques, au creusement des déficits budgétaires et de la dette et aux transformations structurelles de la société. Ces tendances ne donnant aucun signe de s’inverser, les politiques de l’État sont désormais élaborées, mises en oeuvre ou modifiées dans ce contexte difficile.

L’analyse des politiques publiques a une double fonction : mieux comprendre les interventions de l’État dans la société et proposer des moyens pour les améliorer. Certes, l’objectif est de rendre l’État plus efficace. Mais jusqu’à quel point est-il possible de faire autant – voire mieux – avec moins ? Chose certaine, il est indispensable de bien connaître les mécanismes des politiques publiques et le rôle des nombreux agents qui interviennent dans leur conception et dans leur implantation. C’est à cette fin que ce livre d’introduction présente les divers modèles et théories qui permettent d’analyser l’État en action.

Stéphane Paquin et Luc Bernier sont professeurs à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP).

Guy Lachapelle est est professeur au Département de science politique de l’Université Concordia.

Avec des textes de : Sébastien Angers • Yves Boisvert • Magaly Brodeur • Catherine Côté • Jérôme Couture • Jean-Herman Guay • Raymond Hudon • Louis Imbeau • Steve Jacob • Marcelin Joanis • Émilie Richard Frève • Jean-François Savard

Collection « Paramètres »

ISBN 978-2-7606-2226-5

Achat en ligne aux Presses de l’Université de Montréal http://www.pum.umontreal.ca/ca/fich...

Mots-clés


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)