Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Jusqu’ici tout va bien ? Les modèles québécois et scandinaves face à la (...)

Jusqu’ici tout va bien ? Les modèles québécois et scandinaves face à la concurrence mondial

8 décembre 2009

Paquin, Stéphane, 2009, « Jusqu’ici tout va bien ? Les modèles québécois et scandinaves face à la concurrence mondiale », dans Louis Côté, Benoît Lévesque et Guy Morneau (dir.), État stratège et participation citoyenne, Québec, Presses de l’Université du Québec, pp. 91-109.

Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le monde connaît la plus importante période
d’expansion économique de l’histoire. Avec la libéralisation des échanges, le développement des
nouvelles technologies de l’information et la constante amélioration des moyens de transport, le
capitalisme est passé en mode turbo. Le volume des échanges de marchandises était, en 2001, 16
fois supérieur à ce qu’il représentait en 1950. Le ratio des exportations mondiales de biens et de
services sur le PIB est passé de 13,5 % en 1970 à 32 % en 20051. La croissance des investissements
directs étrangers a été encore plus spectaculaire : en 1980, ils se situaient autour de 55 milliards de
dollars pour atteindre 200 milliards en 1990-1994. En 2000, les IDE ont atteint un niveau record de
1300 milliards de dollars ! L’année 2006 est également marquée par un record de fusions et
d’acquisitions.

(Suite dans le document joint)


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)