Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Marc-André Gagnon interrogé sur les coûts des médicaments au Québec

Marc-André Gagnon interrogé sur les coûts des médicaments au Québec

Le Devoir du 13 novembre 2010, Martine Letarte , 13 novembre 2010

Martine Letarte, "Médicaments d’origine - Le Québec payera toujours beaucoup trop cher pour ses médicaments", Le Devoir, samedi, 13 novembre 2010.

Médicaments d’origine - Le Québec payera toujours beaucoup trop cher pour ses médicaments

Le privé est moins efficace que le public pour contrôler ses coûts

D’ici 2012, le Québec diminuera les prix des médicaments génériques sur son territoire pour s’ajuster à l’Ontario, qui vient de les réduire de moitié. Est-ce que le Québec fera une bonne affaire ? Le chercheur Marc-André Gagnon, qui a pris publiquement position en septembre dernier en faveur d’un régime universel d’assurance médicament au Québec, demeure très sceptique.

« La baisse de prix est intéressante », affirme d’emblée Marc-André Gagnon, professeur adjoint à l’École d’administration et de politiques publiques de l’Université Carleton.

Pour lire la suite de l’article, cliquez sur le lien qui suit : http://www.ledevoir.com/societe/sante/310928/medicaments-d-origine-le-quebec-payera-toujours-beaucoup-trop-cher-pour-ses-medicaments

Dans le document joint, le rapport de Marc-André Gagnon intitulé "Argumentaire économique pour un régime universel d’assurance-médicaments".


Entrevue avec
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)