Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Danse sur un volcan

Danse sur un volcan

La crise, N°3, mai 2008

« La crise est finie », « le plus gros est derrière nous » : voilà ce qu’on peut lire et entendre depuis un
mois. Henry Paulson, secrétaire américain au Trésor, fait très fort dans le genre ! Mais si la méthode
Coué peut convaincre certains gogos de venir recapitaliser banques anglo-saxonnes et assureurs
obligataires américains (monolines), elle ne peut pas changer la réalité de la transmission de la crise du
secteur financier à l’économie réelle. Cette transmission est en cours, on en maîtrise mal encore tous
les impacts, diversifiés suivant les pays, mais ce qui est sûr c’est que l’euphorie n’est pas de mise et
que le monde danse sur un volcan…sans bien discerner ce qui l’attend : nuages de cendres, nuées de
gaz toxiques, coulées de lave, sans trop savoir de quel côté va couler la lave et où vont se diriger les
nuages.
Cette 3ème lettre, après celles de septembre et de fin décembre 2007, tente de démêler l’écheveau des
déterminants et conséquences de la grande crise en cours et d’en discerner les implications
économiques, politiques et idéologiques. Programme trop ambitieux et donc nécessairement inachevé
et insatisfaisant, mais au moins contribution au débat !

1. UNE CERTITUDE : bilan très provisoire d’un désastre américain

2. DEUX VRAIS-FAUX DEBATS : couplage / découplage ; inflation / déflation

3. TROIS QUESTIONS DECISIVES : Iran ; Chine ; zone Euro

4. RUBRIQUE PRATIQUE : et mes sous dans tout ça !

5. LE COIN DE L’INTELLO : il n’est pas interdit de réfléchir


Écrit par
Suivant

Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)