Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Groupe de recherche sur l’intégration continentale (GRIC) > Les intégrations régionales dans le monde arabe : régionalismes sans (...)

Les intégrations régionales dans le monde arabe : régionalismes sans régionalisation ?

Vendredi 29 avril 2011 de 9h30 à 11h30, local A-1715, pavillon Hubert-Aquin, UQAM, métro Berri-UQAM

Conférence de Mehdi Abbas, enseignant-chercheur, Université de Grenoble, EDDEN, Cnrs.

L’objet de ce séminaire est de présenter des hypothèses de recherche relativement à la multiplication des accords d’intégration régionale au sein de l’ensemble géopolitique que constitue le monde arabe. Ce régionalisme additif – chaque pays arabe est partenaire en moyenne à au moins cinq accords commerciaux régionaux – ne s’accompagne pas d’une régionalisation économique, l’échange intra-zone ne dépassant pas les 8 %. Ce paradoxe, qui défie les enseignements des modèles de gravité, constitue le point de départ d’une recherche visant à expliquer les déterminants de cette situation. Il s’agira dans un second temps de faire ressortir les propriétés institutionnelles des modèles de régionalisme qui structurent l’espace géopolitique arabe.


Organisé par
Participant
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal