Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Le Sommet du G20 de Toronto : promesses, déceptions et dérive sécuritaire

Le Sommet du G20 de Toronto : promesses, déceptions et dérive sécuritaire

31 mars 2011

Fournier-L’Heureux, Valérie. 2011. « Le Sommet du G20 de Toronto : promesses, déceptions et dérive sécuritaire ». Dans Miriam Fahmy (dir.), L’état du Québec 2011, Montréal : Fides : p. 502-506.

2010 restera une année mémorable pour le Canada, qui fut l’hôte à la fois des Jeux olympiques d’hiver ainsi que des sommets du G8 et du G20. Le Sommet de ce dernier regroupement, qui s’est déroulé à Toronto les 26 et 27 juin 2010, constitue toutefois une déception : « l’occasion ratée du G20 », de titrer le journal français les Échos. Le sommet fut en effet décevant, notamment au regard de la facture salée liée à la sécurité, mais aussi en ce qui a trait aux attentes créées par ce forum, supposé s’atteler à résoudre les déséquilibres économiques mondiaux et s’attaquer aux sources profondes de la crise financière de 2008-2009, d’ordre systémique.

Pour commander L’état du Québec 2011, cliquer ici.


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal