Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Dans le cadre du Congrès SQSP

Penser et enseigner l’économie politique internationale en français

Jeudi 19 avril 2011
de 9h à 12h30, local SH-3220, pavillon Sherbrooke

Lʼéconomie politique internationale (ÉPI) a connu son essor au début des années 1980. Cʼest aux
États-Unis, autour de la revue International Organization, puis en Grande-Bretagne, sous
lʼimpulsion de Susan Strange, que ce champ de recherche a émergé. Étudiant les régulations
politiques et institutionnelles des relations économiques internationales, ou encore le pouvoir
politique des acteurs économiques, ce nouveau champ dʼanalyse a stimulé une littérature à la fois
pluridisciplinaire et féconde. Il a fallu attendre la fin des années 1990 pour que les chercheurs
francophones sʼapproprient la discipline. Ceux-ci ont par la suite offert des outils dʼanalyse
originaux sur les questions de gouvernance de la mondialisation, sur lʼanalyse des processus
dʼintégration régionale et sur lʼimbrication des idées, des intérêts et des institutions dans les
phénomènes économiques internationaux. Quelles sont les principales avancées de la recherche
francophone en ÉPI ? Peut-on parler dʼune école française ou francophone dʼÉPI ? Comment
interagissent les réseaux francophones et anglophones dʼÉPI ? Sur quelles assises scientifiques
(centre de recherche, revues, réseaux) sʼappuie lʼÉPI francophone ? Cʼest sur ces questions
auxquelles les différents panélistes vont se pencher. Des réflexions théoriques, comme des
exposés historiques seraient à même de contribuer au bilan de lʼapport de la recherche
francophone en ÉPI.

Panel 1 : Clivages dʼécole ou clivages nationaux

19 mai, 9h-10h30
Local : SH-3220
Pavillon Sherbrooke
200, rue Sherbrooke Ouest

Économie politique internationale : la confrontation entre lʼécole américaine et britannique
Stéphane Paquin, École nationale dʼadministration publique

Lʼéconomie politique internationale francophone : quelques pistes de réflexion
Mehdi Abbas, Université de Grenoble

Lʼapproche régulationniste des crises, lʼapport de lʼécole hétérodoxe française à la compréhension de la crise financière
David Dagenais, Université du Québec à Montréal

Présidence : Gilbert Gagné, Université Bishopʼs

Panel 2 : Contributions à lʼéconomie politique internationale

19 mai, 11h-12h30
Local : SH-3220
Pavillon Sherbrooke
200, rue Sherbrooke Ouest

Retour sur lʼéconomie politique institutionnaliste
Christian Deblock, Université du Québec à Montréal

Théories de la firme multinationale et des réseaux corporatifs transnationaux
Michèle Rioux, Université du Québec à Montréal

Travail et mondialisation : bilan de la recherche francophone et ÉPI
Sylvain Zini, Université du Québec à Montréal

Présidence : Gilbert Gagné, Université Bishopʼs

Personnes responsables de lʼatelier :
Christian Deblock
Professeur, Université du Québec à Montréal

Michèle Rioux
Professeure, Université du Québec à Montréal

Gilbert Gagné
Professeur, Université Bishopʼs

Vous trouverez en pièce jointe le résumé complet des présentations.

Organisé par

D'autres activités

Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Jeudi 14 mars 2019 de 18h à 20h, salle R-M130, pavillon des Sciences de la Gestion (UQAM)

Séminaires et conférences

2e conférence de MRITIUNJOY MOHANTY

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS)

Jeudi 23 janvier 2014 à 17h30, UdM


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)