Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > Espace et politique Ville, architecture, territoire : lieux des (...)

Cycle de conférences de Philosophie politique 2012

Espace et politique Ville, architecture, territoire : lieux des imaginaires

26 février 2012

Cycle de conférences organisé par Charles Deslandes dans le cadre du Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine (GRIPAL)

Comment théoriser le rapport entre l’espace et le politique dans une perspective d’analyse des imaginaires ?

Toute référence à l’espace (territoire, ville, corps, enlave, etc.) s’effectue à partir de significations propres aux imaginaires. Que la signification d’un espace semble stabilisée (par exemple, le territoire d’un État délimité par « ses » frontières) ou que le rapport à un même espace puisse s’opérer à partir de plusieurs significations (comme l’exprime l’inscription du mythe et de l’histoire dans l’espace urbain), la manière de penser l’espace relève des imaginaires.

Le rapport des imaginaires à l’espace peut s’opérer de différentes manières et touche au politique au sens où il contient l’éventualité de luttes. Dans cette perspective, l’objectif du cycle de conférences est de se demander comment le rapport à l’espace s’effectue à partir d’imaginaires et comment ce rapport se politise.

Le GRIPAL désire ainsi contribuer à une théorisation de la relation entre imaginaire, espace et politique. Comment définir l’espace ? L’agencement d’espaces ? Ou, encore, comment comprendre qu’un même espace puisse véhiculer plusieurs significations, parfois contradictoires ? De quelles manières analyser les différentes pratiques spatiales qui interviennent dans et sur l’espace ? De quelles manières ces pratiques se rapportent-elles aux imaginaires ? À partir de quels critères peut-on les regrouper ou les distinguer ? Dans quelles mesures deviennent-elles politiques ?

Calendrier des conférences

- Jeudi 26 janvier 12 h 30 - Martin Hébert, Anthropologie, Université Laval. Lieu, local A-3316, UQAM

- Jeudi 02 février 12 h 30 - Martin Hébert, Anthropologie, Université Laval. Lieu, local A-3316, UQAM

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal