Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Calendier

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Observatoire de l’économie politique de défense (OEPD) > BAE SYSTEMS au coeur de du processus de globalisation de l’industrie de la (...)

BAE SYSTEMS au coeur de du processus de globalisation de l’industrie de la défense

1er avril 2001

L’industrie de défense européenne a connu de profonds bouleversements au cours des dernières années dans la foulée du processus de regroupement orchestré par les prin cipaux gouvernements du continent. À la fin de l’an 2000, deux organisations semblent être destinées à chapeauter le complexe industriel militaire européen. Il s’agit de BAE Systems et de la Société européenne d’aéronautique de défense (désignée couramment sous son acronyme anglais EADS). EADS apparaît comme le fruit d’une volonté politique de jeter les bases d’une vaste organisation transeuropéenne de dimension mondiale. Un an après sa création, la nature et la stratégie de BAE Systems demeurent incertaines. Pourtant, du point de vue de l’industrie européenne d’armement, il est nécessaire d’appréhender plus précisément les moyens et les buts de cette organisation qui se présente, sur la scène internationale, comme “la plus américaine des firmes européennes et la plus européenne des firmes américaines ” .

Référence :

Yves Bélanger et Jean-Paul Hébert, « BAE SYSTEMS au cœur du processus de globalisation de l’industrie de la défense », Arès, no 47, Vol. XIX, fascicule 1, avril 2001.

L’article complet se trouve en pièce jointe.


Écrit par
Publications: Yves Bélanger
Suivant

Publications: Jean-Paul Hébert


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)