Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Temps prescrits, temps institutionnalisés et temps perçus : quelles (...)

Temps prescrits, temps institutionnalisés et temps perçus : quelles temporalités sociales ?

Colloque annuel de l’ARUC sur la gestion des âges et des temps sociaux, 27-28 septembre 2012

Temps prescrits, temps institutionnalisés et temps perçus : quelles temporalités sociales ?

Colloque annuel de l’ARUC sur la gestion des âges et des temps sociaux, les 27-28 septembre 2012

Lieu du colloque : TÉLUQ/Université du Québec 100 Sherbrooke ouest, (amphithéâtre no SU-1550) Montréal, H2X3P2

Les temporalités sociales et la porosité des temps sociaux sont une des thématiques centrales des recherches menées dans le cadre de l’ARUC sur la gestion des âges et des temps sociaux. L’ARUC et le colloque s’intéressent aux façons dont les temporalités sont vécues par les acteurs (travailleurs, parents, employeurs) mais aussi à la manière dont les conflits temporels peuvent faire l’objet de négociations et de compromis dans les milieux de travail comme dans le milieu familial, et comment parfois aussi les temporalités du travail dominent sur l’ensemble des autres temporalités, au-delà de la volonté des acteurs.

Le colloque permettra de questionner l’organisation des temporalités sociales, les convergences ou divergences selon les secteurs, professions ou pays, les arrangements sociaux autour de ces temporalités, l’articulation entre vie personnelle et professionnelle, ainsi que l’articulation des temps sociaux tout au long de la vie (études, travail, retraite, et imbrication de ces diverses temporalités).

Pour information : Diane-Gabrielle Tremblay : dgtrembl@teluq.ca
OU Maryse Larivière : lariviere.maryse@teluq.ca


Programme

Conciliation emploi-famille et temps prescrits
Jeudi 27 septembre 2012
9 h à 12 h

Karen Messing, France Tissot, Vanessa Couture, Stéphanie Bernstein, UQAM :
Conciliation travail-vie personnelle face aux horaires variables et imprévisibles générés dans le secteur du commerce de détail

Bernard Fusulier, Louvain-la-Neuve, Belgique :
Chercheur-e-s sous haute tension. Le cas des chargé-e-s de recherche du Fonds National de la Recherche Scientifique (Belgique)

Diane-Gabrielle Tremblay et Eléna Mascova, Téluq-ARUC-GATS :
La gestion des temporalités familiales et professionnelles chez les avocat-e-s : un télescopage des calendriers productifs et reproductifs.

Ariane Ollier-Malaterre, Rouen Business School :
De la seconde révolution industrielle à l’âge de l’information : séparation/agrégation des sphères de vie, pratiques RH et paradigmes de recherche

Sandy Torres, Concertaction Estrie :
Conciliation emploi-famille-études en Estrie : les temps en question

Temps prescrits et temps réels dans divers milieux
13 h 30 à 17 h

Julie Jarty et Dominique Cau-Bareille (universités de Lausanne et de Lyon) :
Analyser des tensions de genre au travail au prisme des temps sociaux. L’exemple de la profession enseignante en France.

François Aubry, doctorant : Comment les préposés aux bénéficiaires en gériatrie doivent respecter des normes temporelles contradictoires : un enjeu en termes de santé au travail.

Jocelyn Lachance, INRS-Urbanisation, Québec :
Autonomisation de l’adolescent au sein de sa famille : une question de temps.

Amina Yagoubi, Téluq, ARUC-GATS :
Temps prescrits, temps institutionnalisés et temps perçus : quelles temporalités sociales chez les designers de mode ?

Marco Alberio, Téluq, ARUC-GATS :
Les temps prescrits dans les entreprises d’insertion et la performance

Cocktail et lancement d’ouvrages
17 heures


Les âges et les parcours de vie
Vendredi 28 septembre 2012
9 h à 12 h

Marie-Agnès Barrère Maurisson, CNRS, université Paris I :
Les seniors actifs et la conciliation travail-famille

Fedwa Jebli et Diane-Gabrielle Tremblay, Téluq et ARUC-GATS :
Aménager le temps de travail en fin de carrière pour inciter (les cadres/employés) à rester en emploi ?

Siham Aboussaia, Université Laval :
L’aménagement du temps de travail et la décision de maintien en emploi chez les travailleurs vieillissants. Le cas d’une entreprise du commerce de détail au Québec

Dominique Cau-Bareille, Université de Lyon :
« Tenir jusqu’à la retraite » dans le milieu enseignant : une fragilisation des équilibres entre sphères de vie

13 h 30 à 16 h

Ali Béjaoui, Université du Québec en Outaouais :
Les entrées et sorties du marché du travail ; une analyse selon le sexe

Maryse Larivière et Diane-Gabrielle Tremblay, Téluq et ARUC-GATS :
Le sens de la retraite chez les infirmières au Québec : sortir des temps prescrits pour mieux vivre la fin de carrière

Hélène Eraly, Université Catholique de Louvain Belgique :
L’individu face au temps libéré : vécu et gestion du temps par des retraités belges

Colloque organisé par l’ARUC sur la gestion des âges et des temps sociaux, la Téluq, le CEIM-UQAM, le CRISES-UQAM, le comité Temps sociaux de l’AISLF et la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socio-organisationnels de l’économie du savoir.

Comité d’organisation : Diane-Gabrielle Tremblay (Téluq-UQAM), Maryse Larivière Téluq-UQAM), Michèle Rioux (CEIM-UQAM), Bernard Fusulier (Un Louvain la Neuve), Marie-Agnès Barrère-Maurisson (Un Paris I), Jens Thoemmes (Un Toulouse le Mirail), David Laloy (post-doctorant ARUC-GATS), Aline Chamahian (post-doctorante ARUC-GATS, puis chercheure Université de Lille)


Inscription obligatoire

Les places sont limitées, il faut s’inscrire !!
Gratuit pour les membres de l’ARUC-GATS
Frais pour tous les autres : 30 $ (faire un chèque au nom de Diane-Gabrielle Tremblay/Ass économie politique ; ou possibilité de payer sur place)

Informations à fournir :
Nom
Prénom
Organisation
Courriel
Téléphone

Envoyer à Maryse Larivière : lariviere.maryse@teluq.uqam.ca
Fax : 514-843-2160
Envoi postal : Maryse Larivière, ARUC-GATS, Téluq-UQAM, 100 Sherbrooke ouest, Montréal, H2X 3P2

Mots-clés

Organisé par
Participant
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal