Un institut montréalais tourné vers le monde !
Bernard Derome, Président
MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Le Burkina Faso contemporain : racines du présent et enjeux nouveaux

Le Burkina Faso contemporain : racines du présent et enjeux nouveaux

1er août 2012

Le contexte du cinquantenaire du Burkina Faso suscite des interrogations sur les ferments de l’identité nationale et le vivre-ensemble. Appréhender les tendances lourdes auxquelles le pays fait face permet de comprendre les défis auxquels les différents acteurs sont confrontés au quotidien.

Cette publication est le fruit de la collaboration entre chercheurs seniors et juniors issus des institutions nationales de l’enseignement supérieur et de la recherche du Burkina Faso (Centre national de la recherche scientifique et technique, universités de Ouagadougou et Koudougou) et du laboratoire Sociétés en développement, études transdisciplinaires (Sedet) de l’université Paris-Diderot (Paris 7).

L’ouvrage propose avant tout un regard critique sur la trajectoire de l’État et de la société burkinabé. II va donc au-delà des analyses sur les politiques de développement volontaristes qui caractérisent la plupart des études sur le Burkina Faso. Aussi, il explore les différentes facettes de l’histoire politique, de l’économie coloniale, des politiques culturelles et tente de cerner la richesse du patrimoine matériel et immatériel du pays.

Mots-clés


Écrit par
Suivant