Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Calendier

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Gouvernance globale de l’environnement et de l’énergie (GGEE) > La sécurité, question clé des relations gazières entre l’UE et la (...)

La sécurité, question clé des relations gazières entre l’UE et la Russie.

Cahier de recherche EDDEN, 2011, 1er septembre 2011

Boussena, S., Locatelli, C. (2011). La sécurité, question clé des relations gazières entre l’UE et la Russie. Grenoble : LEPII-EDDEN. 16 p.

Résumé
La sécurité gazière et les risques économiques occupent une place particulièrement importante entre l’UE et la Russie. Les relations gazières entre l’UE et la Russie ont été déstabilisées en profondeur par des changements institutionnels majeurs avec d’un coté l’effondrement de l’Union soviétique et son modèle d’organisation des industries des hydrocarbures et de l’autre la libéralisation des industries gazières de l’UE. L’objectif de cet article est au travers d’une analyse de type néo-institutionnaliste d’analyser les raisons de cette détérioration. Les enjeux économiques sont de première importance. Mais il est également défendu que les difficultés à définir de nouvelles relations gazière entre ces deux ensembles sont plus largement l’expression d’un conflit de valeur et de normes avec la mise en cause par la Russie du pouvoir de l’UE d’édicter les règles en matière d’organisation des marchés et des industries gazières.

Pour lire la suite de La sécurité, question clé des relations gazières entre l’UE et la Russie, Cliquer ici.


Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)