Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Le grand chambardement : entre histoire longue et histoire immédiate

Le grand chambardement : entre histoire longue et histoire immédiate

La Crise, N°23, 14 mai 2013

Résumé

En arrière plan de la crise, qui concerne inégalement les différents continents et affecte tout particulièrement l’Occident, se conjuguent de multiples facteurs dont la perception est d’autant plus malaisée qu’elle suppose de jongler avec des temporalités plurielles, entre histoire longue (le millénaire écoulé), histoire contemporaine (depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale) et histoire immédiate (celle des dernières années). Mais ces trois temporalités peuvent toutes se lire à l’aune d’un grand chambardement : réajustement des continents économiques sur le très long terme, reformatage des secteurs économiques en moins d’un siècle, combat titanesque entre l’économie réelle et le parasitisme financier pour la décennie passée et celle à venir. Comprendre la crise, c’est maîtriser les interactions entre ces trois temporalités qui se conjuguent autour d’un affaiblissement occidental.

Contenu

1. Le grand chambardement et ses temporalités, p.3
2. Et mes sous dans tout ça : vers la déflation des actifs, p.9
3. Le coin de l’intello : mondialisation, guerre et paix, p.19

Pour en savoir plus, consultez le ficher ci-joint


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal