Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

Articulation entre économique et politique dans le processus d’intégration régionale : le Mercosur comme étude de cas

Juillet 2013, 24 juillet 2013

Résumé :

Très souvent, intégration régionale et régionalisation sont confondues. Au-delà de la régionalisation de jure, nous analysons l’intégration de facto entre les pays membres du Mercosur. Nous tentons ainsi de répondre à la question suivante : comment comprendre l’articulation entre économique et politique dans le processus d’intégration régionale du Mercosur ? Notre hypothèse étant que la force de l’intégration politique se justifie notamment par la faiblesse de l’intégration économique, la première palliant les déficits de la seconde. Pour être en mesure de répondre à notre question de recherche et valider notre hypothèse, nous procédons en deux temps. Tout d’abord, une analyse politique du processus d’intégration régionale au sein du Mercosur. Ensuite, une analyse économique basée sur le modèle gravitationnel de commerce international. En concluons par une discussion sur l’interaction entre politique et économique, ce qui nous permet d’en arriver à des conclusions en phase avec notre hypothèse.

Écrit par

D'autres publications

Notes de recherche | note de recherche de l’OAE

La relance de l’économie japonaise face au déclin de la population

Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE)

30 mars 2018, 30 mars 2018


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)