Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Participatory Democracy, Decentralization and Local Governance : the (...)

Participatory Democracy, Decentralization and Local Governance : the Montreal Participatory Budget in the light of ‘Empowered Participatory Governance’

12 octobre 2012

Caroline Patsias, Anne Latendresse et Laurence Bherer, International Journal of Urban and Regional Research, Octobre 2012

Résumé
Cette réflexion entend participer à l’agenda de recherche autour de la Empowered
Participatory Governance lancé par Fung et Wright. Après avoir dressé un bilan
d’analyses consacrées à différentes expériences participatives, afin de préciser les
configurations institutionnelles et politiques favorables à une gouvernance plus
participative, nous examinons ces résultats à l’aune du Budget Participatif du Plateau
Mont-Royal à Montréal. Notre étude s’attarde plus particulièrement sur les liens entre
décentralisation et démocratie participative, soulignant la nécessité d’une analyse qui
prenne en compte les rapports de force entre les acteurs au sein des systèmes de
gouvernance antérieurs à l’instauration des instances participatives. Si la présence de
mouvements sociaux et de partis politiques, soutenant le projet participatif, s’avère
incontournable, un mouvement uniquement bottom up risque également de cantonner la
portée transformatrice de la démocratie participative à sa portion congrue.


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)