Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Groupe de recherche sur l’intégration continentale (GRIC) > Appel à communications : L’ALÉNA et les nouveaux modèles d’intégration

Appel à communications : L’ALÉNA et les nouveaux modèles d’intégration

Les 13 et 14 février 2014, UQAM. Date limite de soumission : vendredi 11 octobre, 2013

Organisé par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM), une unité de recherche de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM), ce colloque soulignera le 20e anniversaire de l’Accord de libre-échange nord-américain.

Depuis son entrée en vigueur en 1994, l’ALENA a entraîné de profonds bouleversements : d’abord, dans les relations entre le Canada, les États-Unis et le Mexique (aujourd’hui, les économies des trois pays forment, en dehors de l’Europe communautaire, le plus grand espace d’intégration au monde) ; ensuite dans leurs économies respectives (désormais ouvertes à la concurrence internationale) ; et enfin, dans le système commercial multilatéral qui, sous la pression de l’ALENA, a pris de nouvelles directions, couvrant désormais des domaines aussi divers que les services, la propriété intellectuelle, les marchés publics, les télécommunications, ou encore l’investissement. Or, malgré qu’il ait été souvent présenté comme un véritable modèle d’intégration régionale, tant par son contenu que par ses résultats, l’ALENA n’a pas eu que des effets heureux. Dans un premier temps, l’accord n’a pas su créer une véritable solidarité entre les trois partenaires, que ce soit pour réduire les inégalités dans le développement ou bien pour pousser plus loin l’intégration sur un plan institutionnel et politique. Deuxièmement, la croissance économique des pays membres s’est certes fait ressentir, mais ni les effets de convergence économique qui étaient attendus, ni ceux de redistribution, n’ont vraiment été au rendez-vous. Enfin, sur le plan commercial, les Amériques sont aujourd’hui plus divisées que jamais alors que le système commercial multilatéral est au bord de l’implosion, confronté qu’il est, d’un côté, à l’enlisement des négociations de Doha et, de l’autre, au foisonnement des accords commerciaux en tous genres.

Ce colloque sera l’occasion de faire le point non seulement sur le modèle ALÉNA, mais aussi sur les autres arrangements d’intégration régionale, et permettra, tant aux chercheur(e)s confirmé(e) qu’à ceux en devenir, d’aborder trois grands thèmes :

  1. L’avenir de l’ALENA - L’ALENA est difficile à faire bouger, et il n’est pas sûr que les trois partenaires soient vraiment intéressés à rouvrir l’accord pour l’améliorer. Le temps est-il venu d’ouvrir la boîte noire des institutions de l’ALENA ? Si oui, comment les rénover ?
  2. Les autres modèles d’intégration - C’est ailleurs que se concentrent les énergies d’intégration : l’Asie, l’Amérique latine, l’Afrique. Le Canada, les États-Unis et le Mexique sont, tous trois, engagés dans les négociations transpacifiques, et ont le regard également tourné vers l’Europe. Dans le contexte des relations triangulaires, qui restent mal développées, quelle place pour le modèle ALÉNA ? Pour les autres modèles ?
  3. La nouvelle conjoncture - Le ralentissement en Asie, la révolution énergétique aux États-Unis, et les changements dans les chaînes de valeur, mettent à l’épreuve le modèle d’intégration filialisée et polarisée sur les États-Unis. Comment combiner éducation, recherche & développement, politique industrielle et organisation des entreprises pour faire face aux défis économiques actuels ?

QUAND : Le colloque aura lieu le jeudi 13 et vendredi 14 février 2014

LIEU : IEIM-CEIM, Université du Québec à Montréal

Les propositions de communications peuvent être rédigées en anglais ou en français et doivent comprendre un titre et une description d’au plus 300 mots. Prière d’indiquer le nom du ou des auteurs, ainsi que le(s) statut(s) et le(s) affiliation(s) institutionnelle(s). Un court CV devra accompagner les propositions. Les propositions de communications doivent être envoyées au plus tard le vendredi 11 octobre, 2013, à l’adresse suivante : ceim@uqam.ca.

Veuillez faire parvenir vos questions ou toute demande de renseignements additionnels à la même adresse ceim@uqam.ca.

Organisé par


D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal