Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques > Colloque international | Frontières, murs et sécurité

Observatoire de géopolitique

Colloque international | Frontières, murs et sécurité

Jeudi 17 et vendredi 18 octobre 2013, UQAM, Pavillon Sherbrooke, salle SH-4800, 200, rue Sherbrooke Ouest, Montréal, Métro Place-des-Arts

Colloque international organisé par la Chaire Raoul-Dandurand, en association avec l’Association for Borderlands Studies

Présentation

Depuis la grande muraille de Chine, le Danevirk du Roi Godfried, le mur médique de Nabuchodonosor II, les murs romains d’Antonin et d’Hadrien en Écosse, ou encore le limes germaniae et rhetiae, le « mur » est au cœur des relations transfrontalières. Si bien que l’un d’eux, le mur de Berlin, a été le symbole de la fracture du monde bipolaire. Sa chute a incarné un nouvel ordre international, une redéfinition des relations internationales et l’avènement d’un monde sans frontières. Pourtant, l’après 11 septembre 2001 a souligné avec force le retour des frontières voire de nouvelles frontières, et avec elles celui des barrières et murs frontaliers, en Amérique du Nord, en Europe, en Asie ou encore au Moyen-Orient, sans que l’on puisse déterminer si ces ouvrages contribuent véritablement à l’établissement de relations amicales et pacifiques entre nations, voire à l’intérieur même des États. Quel rôle le mur frontalier joue-t-il dans l’établissement de la sécurité ou de l’insécurité ? Est-ce que les murs frontaliers alimentent la perception d’insécurité autant qu’ils réduisent les peurs et créent une sensation de sécurité pour ceux qui demeurent « derrière la ligne » ? En quoi la fortification de la frontière et sa « technologisation » permettent de redéfinir la sécurité interne et internationale des États et des populations concernées ?

INSCRIPTION EN LIGNE OBLIGATOIRE

  • Gratuit pour les étudiants de toutes les universités (sur présentation sur place d’une carte d’étudiant valide)
  • 25$ la journée, 40$ les 2 journées

Inscriptions en ligne et programme

Mots-clés

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal