Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques > Les sénateurs qui changent le monde

Sortie au Québec la semaine du 25 novembre 2013

Les sénateurs qui changent le monde

Le président de la Commission du Sénat américain sur les relations extérieures et la politique étrangère des États-Unis après 1945, 25 novembre 2013

La politique étrangère des États-Unis est le produit d’une pluralité de mécanismes, d’acteurs et de facteurs. Pourtant, peu d’études mettent en lumière le rôle de la législature fédérale du pays, le Congrès, dans la formulation et la conduite de cette politique. Cet ouvrage est l’un des premiers en langue française à combler en partie ce vide. Il porte sur les activités et l’influence de l’un des personnages les plus importants du Congrès : le président de la Commission du Sénat sur les relations extérieures (CSRE). L’auteur nuance la thèse de la « présidence impériale » et l’idée que le président des États-Unis mène la politique étrangère seul et à sa guise. Il étudie en profondeur les activités de trois présidents de la CSRE, soit Arthur Vandenberg (1947-1949), J. William Fulbright (1959-1975) et Jesse Helms (1995-2001), et déboulonne le mythe voulant que le président de la CSRE et le Congrès sont devenus des acteurs secondaires dans le domaine de la politique étrangère. Cet ouvrage permet ainsi de mieux comprendre le fonctionnement du Congrès et sa relation avec la Maison-Blanche. Il relate, en outre, quelques-uns des plus grands moments de l’histoire de la politique étrangère des États-Unis à partir d’un point de vue peu étudié jusqu’ici, celui de trois sénateurs dont les actions ont certainement contribué à changer le monde.

Frédérick Gagnon est professeur de science politique et directeur de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, à l’UQAM. Récipiendaire d’une bourse Fulbright pour un séminaire postdoctoral à l’Université du Massachusetts à Amherst, il a été chercheur invité au Canada Institute du Woodrow Wilson International Center for Scholars, ainsi qu’au Center for American Politics and Citizenship de l’Université du Maryland. Il a également été professeur-chercheur invité à l’Université Western Washington, dans l’État de Washington.

Presses de l’Université Laval, collection Politique étrangère & sécurité
ISBN : 9782763719771
Novembre 2013 - 309 pages - 40$

Produit par
Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal