Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) > Le processus d’intégration des favelas de Rio dans le contexte des (...)

Le processus d’intégration des favelas de Rio dans le contexte des mégaévènements sportifs : les enjeux sociaux d’un aménagement urbain

Mardi 18 février à 12h45

Par Christophe Rodrigues, étudiant à la maîtrise, département de géographie, UQAM

Le Brésil se place désormais comme un acteur majeur sur la scène internationale en devenant aujourd’hui la sixième puissance économique mondiale mais aussi pays hôte des prochains méga-évènements sportifs tels que la Coupe du monde en 2014 et les Jeux olympiques en 2016. Mais, dans un contexte néolibéral, où les villes se construisent généralement dans l’espace en fonction de la logique et des besoins du capitalisme, l’enjeu social pour les habitants est déterminant. Il l’est particulièrement pour ceux des « favelas » qui, dans l’histoire, ont le plus souvent été relégués au second plan par rapport aux autres résidents de la ville. On estime encore aujourd’hui à plus de 20% la part de la population de Rio de Janeiro vivant dans les favelas souvent présentées comme informelles, pauvres et violentes. Quelle sera dès lors la place qu’on attribuera à ces quartiers compte tenu de l’expérience des précédents méga-évènements sportifs ? Quels sont les impacts et la portée des différents programmes visant à urbaniser ou « pacifier » les favelas ? Peut-on désormais parler d’un processus d’intégration ou d’éradication des favelas ?

UQAM, Local J-1060
Pavillon Judith-Jasmin
405, rue Sainte-Catherine Est

Participant
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal