Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Culture, mondialisation et sociétés > Partenariat transpacifique et exception culturelle : rapports de (...)

Partenariat transpacifique et exception culturelle : rapports de force

10 février 2014

Résumé analytique

Ce numéro aborde un grand nombre d’enjeux relatifs à la gouvernance mondiale de la culture. En premier lieu, nous analysons les rapports de force sur l’exception culturelle et les droits de propriété intellectuelle dans le cadre des négociations commerciales du Partenariat transpacifique (PTP). D’un côté, la fracture au sein des négociations du PTP traduit largement l’opposition stricte des États-Unis à la perspective de l’inclusion de l’exception culturelle dans l’agenda des négociations. D’un autre côté, les coalitions n’obéissent pas nécessairement à la logique des clivages Nord vs. Sud ou pays développés vs. pays en développement, mais elles sont orientées par les questions abordées et varient en fonction des intérêts des acteurs plutôt que selon des clivages idéologiques ou géographiques. En deuxième lieu, nous abordons la question de la mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles (CDEC) et les décisions de son Comité intergouvernemental. Il est clair que l’adaptation de la CDEC à l’ère numérique a un très long chemin à parcourir et elle nécessite des ressources humaines, financières et épistémiques très importantes. Enfin, il s’agit de traiter de l’état actuel du marché cinématographique coréen et des conséquences institutionnelles et économiques de la baisse du quota de diffusion du cinéma national.


Table des matières

Partenariat transpacifique et exception culturelle : rapports de forc. p 2
Comité intergouvernemental de la CDEC : un long chemin vers l’adaptation à l’ère numérique. p 4
État des lieux du marché cinématographique coréen sept ans après la baisse des quotas. p 6
Industries créatives et emprunts bancaires : une équation compliquée. p 7
Les industries créatives dans les Amériques. p 7
Les échanges culturels entre l’UE et la Corée du Sud au cœur d’un rapport d’experts. p 8
Les pays asiatiques en quête de partenariats culturels. p 9
Actualités. p 10


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)