Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Audios et vidéos

L’ALENA, modèle du régionalisme de deuxième génération

24 février 2014

Résumé

Entré en vigueur le 1er janvier 1994, l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) a atteint sa vingtième année d’existence en 2013. Il inclut le Canada, les États-Unis et le Mexique et fait suite à l’Accord de libre-échange canado-américain . Porteur de la vision que les États-Unis se faisaient de l’intégration et des orientations que devait prendre le système commercial multilatéral, l’ALENA devait en être le modèle et la force de changement, et ce tout en assurant la défense de leurs intérêts commerciaux voire stratégiques dans le monde.

Nous nous proposons d’orienter la discussion dans ces deux directions dans ce chapitre*. Celui-ci se divise en trois parties. La première partie porte sur l’ALENA et ses traits caractéristiques, la seconde sur son bilan et ses limites, et la troisième sur le rôle qu’il joua dans la promotion par les États-Unis de leur conception du régionalisme. L’ALENA reste un cas d’école. Aussi, reviendrons-nous en conclusion sur les leçons que l’on peut en tirer.

* Ce texte est la version française de « The NAFTA Regionalist Model and the US Trade Policy », à paraître dans Mario Telo, European Union and New Regionalism, Londres, Ashgate, 2013

Écrit par

D'autres publications

Notes de recherche | note de recherche de l’OAE

La relance de l’économie japonaise face au déclin de la population

Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE)

30 mars 2018, 30 mars 2018


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)