Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de recherche sur l’islam contemporain en Afrique de l’Ouest (ICAO) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO de Développement Curriculaire (CUDC) Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Chaire UNESCO en communication  et technologies pour  le développement Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents Chercheur.e.s en responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) Groupe de recherche en cyberdiplomatie et cybersécurité (GCC) Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires (OCCAH) Calendier

Accueil > Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) > Sorties des crises : le labyrinthe infernal

Sorties des crises : le labyrinthe infernal

N°26, mars 2014, 24 mars 2014

Résumé :

La crise économique… on finira bien par en sortir, même si elle s’apparente à un labyrinthe infernal. Mais la question est de savoir par quelle porte on va en sortir. La porte du côté clair, débouchant sur une dynamique soutenable et pacifique, ou bien la porte du côté obscur où le soulagement d’une apparente reprise économique ne fera que précéder l’effroi de troubles financiers, sociaux, environnementaux et probablement guerriers qui nous feront regretter les dernières années que nous venons de vivre ? Vous préférerez donc sortir du labyrinthe par la Porte de la Félicité que par la Porte du Dragon Funeste : mais pour cela il vous faudra vaincre l’Hydre pentacéphale qui rode dans le labyrinthe et lui couper ses cinq têtes : bellicisme, unilatéralisme, parasitisme, obscurantisme et angélisme. Vaste programme…Bonne chance !
Le


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banque Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Faculté de science politique et de droit Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)