Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Nouveaux regards sur la coopération pour le développement et ses (...)

Nouveaux regards sur la coopération pour le développement et ses transformations

Revue Mondes en développement, no.165, pp. 1-7, 3 avril 2014

Gabas, Jean-Jacques, Denis Pesche, Vincent Ribier et Bonnie Campbell (2014). Nouveaux regards sur la coopération pour le développement et ses transformations. Mondes en développement, no.165, pp. 1-7.

Depuis le début de la décennie 2000 la coopération internationale pour le développement s’inscrit dans un processus de changements majeurs. D’une part le financement du développement voit apparaître un nombre croissant d’acteurs privés et publics aux relations multiples, aux objectifs de plus en plus ambitieux, au point d’entrer dans le fonctionnement même des États bénéficiaires. D’autre part, l’aide devient un système axé sur ses résultats, privilégiant la dimension technique au détriment du débat sur la nature et les objectifs des politiques de développement. Cette complexification du paysage de l’aide est abordée en mobilisant les disciplines de la science politique, de l’économie politique et de la sociologie.

Mots clés :
aide, politiques de coopération, efficacité de l’aide


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal