Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Le partenariat public-privé : une alternative à l’aide publique au (...)

Le partenariat public-privé : une alternative à l’aide publique au développement ? L’exemple des services urbains d’eau au Sénégal

Revue Mondes en développement, no.165, pp.79-92., 3 avril 2014

Diop, Moussa (2014). Le partenariat public-privé : une alternative à l’aide publique au développement ? L’exemple des services urbains d’eau au Sénégal. Mondes en développement, no.165, pp.79-92.

Un certain satisfecit quasi généralisé se dégage sur les résultats du modèle de partenariat public-privé dans la gestion des services d’eau au Sénégal, au point que les bailleurs présentent cette expérience sénégalaise comme un modèle à exporter vers d’autres pays de la région. Mais depuis quelques années, face à un service d’eau discontinu, erratique, se crée un « contexte de micromobilisation » avec des mouvements contestataires, encore spontanés, mais de plus en plus violents, conduisant à se demander si l’architecture institutionnelle, ainsi que le modèle de financement, ne montrent pas leurs limites.

Mots clés :
eau, Dakar, partenariat public-privé, nouveau management public, performance


Écrit par
Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal