Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Calendrier des activités > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > Migrations dans l’archipel du Cap-Vert : cadres politique et (...)

Migrations dans l’archipel du Cap-Vert : cadres politique et juridique

Jeudi 27 novembre 2014 de 12h30 à 14h, UQAM

Local A-1715, pav. Hubert-Aquin, 400 rue Ste-Catherine Est, UQAM, Métro Berri-UQAM

Résumé en français. Cette conférence dressera d’abord un portrait de l’émigration de la population cap-verdienne, notamment vers l’Afrique de l’Ouest. Puis, il sera question de l’immigration au Cap-Vert, en se basant essentiellement sur les données des entités suivantes : National Institute of Statistics (NIS), Direction of Foreign and Borders (DBF) et Interministerial Commission for the Study of the Bases and Proposition Immigration Policy (CIMI). Le conférencier discutera également des défis posés par l’immigration pour un État insulaire tel que le Cap-Vert. Enfin, le conférencier présentera le cadre juridique et les faiblesses en termes de gestion de l’immigration au pays, en accordant une attention particulière au partenariat pour la mobilité avec l’Union européenne.

Résumé en anglais. This conference, in the first place, presents a brief overview of the Cape Verdean emigration, highlighting their route to the West African region. After that it opens the discussion on immigration in Cape Verde, essentially, presenting some data from National Institute of Statistics (NIS), Direction of Foreign and Borders (DBF) and Interministerial Commission for the Study of the Bases and Proposition Immigration Policy (CIMI). It also launches a brief discussion on the challenges of immigration for an insular state like Cape Verde. In the third place, the paper presents the legal framework and the weaknesses in the management of immigration in this country, particularly the mobility partnership with the European Union.

Titulaire d’un doctorat en sociologie de l’Université de Coimbra (Portugal), Odair Barros Varela est chercheur au Centre d’études sur l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine (CEsA), chercheur associé au CODESRIA (Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique) et chercheur postdoctoral au CIRDIS. Sa thèse de doctorat intitulée « Métissage juridique ? L’Etat et la participation locale dans le domaine de la justice au Cap-Vert : une analyse post coloniale » a reçu une mention honorable du Prix Centre d’études sociales (Portugal) pour les jeunes chercheurs en sciences sociales de langue portugaise - Édition 2013, en plus du Prix Fernão Mendes Pinto 2013 de l’Association des universités de langue portugaise (AULP).

Note : La conférence sera présentée en anglais suivie d’une période de discussion dans les deux langues.

Organisé par
D'autres activités
Suivant

Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal