Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS) Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité (CRIDAQ) Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) Chaire de responsabilité sociale et développement durable (CRSDD) Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique Groupe de recherche en droit international et comparé de la consommation (GREDICC) Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP) Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) Calendier Grands événements (Audios et vidéos|supprimer_numero|supprimer_tags)

Accueil > Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (...) > Appel de communications pour le numéro spécial de la Revue Travail, Capital (...)

Appel de communications pour le numéro spécial de la Revue Travail, Capital et Société

1er mai 2015, 1er mai 2015

APPEL DE COMMUNICATIONS

LABOUR, Capital and Society/TRAVAIL, Capital et Société

Numéro spécial – flexibilité d’organisation, de réglementation et de résistance dans les industries extractives

La croissance des activités d’exploitation minière, pétrolière et gazière dans les économies en développement, propulsée par la recherche de nouveaux et riches gisements par l’industrie extractive, combinée à la pression exercée par les institutions financières internationales (IFI), qui encouragent les pays à se développer en attirant des investissements étrangers directs, ont entraîné la prolifération de nouveaux sites d’extraction et d’exploitation axés sur la recherche de flexibilité. Les entreprises recherchent des cycles de vie miniers plus courts et minimisent leur engagement envers les pays hôtes, préférant les mesures volontaires aux réglementations d’État. De plus en plus, les sociétés extractives adoptent des pratiques de travail flexibles et des mesures volontaires comme la responsabilité sociale d’entreprise. Une part non négligeable de ce nouveau modèle réglementaire est le rôle plus important joué par la collectivité qui, avec les travailleurs, constitue aussi une source de résistance croissante à ces nouvelles pratiques d’entreprise.

Nous sollicitons donc des articles, en français ou en anglais, qui traitent de divers aspects de cette vaste question pour un numéro spécial de Labour, Capital and Society/Travail, Capital et Société. Nous attendons des articles sur les problématiques inhérentes aux nouvelles pratiques patronales en ce qui touche les travailleurs qualifiés et non qualifiés, ainsi que sur les changements des enjeux entourant la formation, l’exploitation minière, le logement, et autres. Nous espérons aussi des articles sur les questions entourant l’évolution des pratiques réglementaires, qui vont des modifications apportées aux codes miniers au recours à la réglementation volontaire, notamment l’adoption de politiques de responsabilité sociale par les entreprises.

Finalement, nous recherchons des articles sur l’évolution des relations avec les communautés, par exemple les pratiques d’embauche locale, le développement de petits commerces, les déplacements forcés, les perturbations sociales entraînées par l’afflux de nouveaux résidents en grand nombre et les problèmes environnementaux. Nous nous intéressons particulièrement à la résistance croissante et souvent importante d’acteurs étatiques qui cherchent à conserver les revenus au pays et qui imposent des réglementations obligatoires, ainsi qu’à la résistance des travailleurs et des collectivités. Nous recherchons aussi des articles sur la façon dont ces enjeux évoluent dans le secteur minier artisanal ou informel de petite échelle, car ils ont des répercussions particulières sur les travailleurs, les collectivités et l’environnement, et posent un défi réglementaire de taille à l’État.

Ce faisant et pour poursuivre notre mandat d’évaluation par les pairs, nous souhaitons prendre connaissance de travaux de recherche en cours. Nous encourageons aussi la soumission d’articles plus courts traitant des combats menés par des collectivités, des syndicats ou des groupes de soutien, car leur résistance est devenue une part importante des luttes qui entourent les nouvelles activités extractives. Ces textes peuvent émaner des groupes eux-mêmes, ou de personnes ou groupes qui les appuient.

Les résumés doivent être soumis le plus rapidement possible et seront étudiés dès leur réception. Nous devons recevoir vos articles pour le 1er mai 2015 au plus tard. La publication est prévue pour le mois d’août 2015. Veuillez communiquer avec Suzanne Dansereau, rédactrice : suzanne.dansereau@yahoo.ca<mailto:suzanne.dansereau@yahoo.ca>


Produit par
Publications: Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP)
Suivant


Partenaires

Banqu Scotia MRI - Ministère des relations internationales Gouvernement du Canada Connexion internationale de Montréal Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal